mardi , octobre 16 2018
Accueil / A la une / ​Scandale de la PRODAC : Mame Mbaye Niang accuse Amadou Bâ et informe qu’il est “prêt à payer si…”

​Scandale de la PRODAC : Mame Mbaye Niang accuse Amadou Bâ et informe qu’il est “prêt à payer si…”

Cité dans le scandale financier du Programme national des domaines agricoles (Prodac), le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang demande la publication du rapport de l’Inspection générale des finances (IGF). L’ancien ministre de la jeunesse tient à préciser qu’il n’est pas incriminé dans ce rapport et c’est le ministre Amadou Bâ qui avait signé le contrat financier. Toutefois, il informe qu’il est «prêt à payer s’il a fauté dans cette affaire».

Le scandale financier du Prodac est loin de connaître son épilogue. Mame Mbaye Niang qui avait démissionné de son poste de ministre du tourisme lorsque son nom a été mêlé à cette affaire, revient à charge et indexe le ministre des Finances et du Plan, Amadou Bâ.   Invité de l’émission “Grand Jury” sur la Rfm de ce dimanche 5 août, le ministre Mame Mbaye Niang rappelle d’emblée que : « le ministre des Finances (Amadou Bâ, ndlr) a dit devant les députés qu’il dispose de ce rapport . Et, qu’il  sait qu’il n’y a pas grand-chose et que je suis son frère. En matière de République, il n’y a pas de frère. Ce sont des institutions avec des charges. C’est un travail à faire et qu’il faut bien faire». Avant de souligner qu’il n’a «pas signé le contrat financier, c’est Amadou Bâ qui a signé ce contrat».

Et, poursuit-il,«quand j’ai demandé à voir ce rapport, la réponse que j’ai eue, est telle que : Mame Mbaye Niang vous n’êtes plus le ministre de tutelle du Prodac et le rapport est dédié aux destinés, aux gens qui sont incriminés qui ont droit de réponse, après nous allons faire l’analyse ».  D’après cette réponse, avance-t-il, « cela suppose que, je ne suis pas incriminé dans ce rapport. Parce que tout simplement, c’est un rapport qui est contradictoire. Et ça, c’est uniquement pour expliquer, ou pour dire à ces messieurs qui sont en train de dire, de même que pour l’opposition qui est dans son rôle à vouloir comparaître des dossiers qui ne sont pas comparables ».   «Pour l’intérêt de tout le monde», dit-il, «il n’y a rien à cacher. Pour moi, à ce qui me concerne, si j’ai fauté, je suis près à payer en conformité avec les principes qui me motive à me battre et à m’engager dans ce projet de société que j’ai en commun ». Mame Mbaye Niang  de révéler avoir porté plainte dans le cadre de scandale sur la gestion du PRODAC.

Source : pressafrik

About Diouf Babacar

Voir aussi

Le blanchiment de capitaux et la fraude fiscale coûtent 40 milliards au Sénégal

Share this on WhatsApp Selon le rapport 2016 de l’Office national de lutte contre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)