Accueil / A la une / ​Suspension du mot d’ordre de grève du G6 : L’inter-cadre et la Feder refusent de regagner les classes

​Suspension du mot d’ordre de grève du G6 : L’inter-cadre et la Feder refusent de regagner les classes

Le dénouement de la crise scolaire et la décision du G6 de suspendre le mot d’ordre de grève risque de diviser les syndicats d’enseignants. En effet, l’inter-cadre des syndicats d’enseignement, qui regroupe le Grand Cadre, l’Union syndicale pour une éducation de qualité (USEQ) et l’Intersyndicale pour la défense de l’école et des enseignants (IDEE) regroupés au sein de l’Inter-Cadre, et la Fédération des enseignants du Sénégal (Feder) ont décidé de maintenir la lutte et comptent dérouler leur plan d’actions de grève. Pour ces enseignants, il y a beaucoup de problème que le gouvernement n’a pas encore réglé.

Selon le coordonnateur de la Feder Dame Mbodj « la démarche du G6 n’engage que le G6 et lui seul. Les enseignants voulaient un financement rectificatif en juin en attendant les salaires à partir du mois de juillet. Sur ce le gouvernement reste sur sa position et en proposant 15 000 francs Cfa en octobre et 10 000 francs en janvier 2019 et 15 000 en 2020 », a-t-il soutenu.

M. Mbodj estime que le dernier mot revient aux enseignants. Et, la Feder, explique-il, a toujours dit que rien ne sera fait dans la prise des décisions majeures sans l’implication de la base.

Pour sa part, le secrétaire général de l’inter-cadre  Omar Walo Zoumaro souligne que des points essentiels attendent d’être soulignés. Et, son organisation dit-t-il continue d’exiger une augmentation essentielle de l’indemnité de logement et les actes qui sont en souffrance, soient délivrés à temps. « Nous exigeons qu’une gestion démocrate au niveau du ministère de l’Education soit effective. Nous attendons d’avoir des actes officiels pour penser à lever le mot d’ordre de grève », a –t-il laissé entendre.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Fièvre aphteuse: Ravages à Kolda et Sédhiou, situation plus inquiétante en Guinée voisine

Share this on WhatsApp Depuis quelques jours, la fièvre aphteuse fait des ravages au niveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)