,

1000 cartes d’électeurs saisies par Mankoo: les précisions du Sous-préfet des Almadies

Le sous-préfet des Almadies dément et livre sa part de vérité suite à l’interpellation de deux (2) jeunes par la coalition de Manko Taxawu Senegaal avec plusieurs cartes d’identité biométriques. Des cartes qui appartiennent à des électeurs devant voter à l’école Ngalandou Diouf. Actuellement en conférence de presse, Khadidiatou Sène Traoré soutient que, “Samba Bâ, un des jeunes, est effectivement président de commission et qu’il était habilité à détenir les cartes par devers lui”.

«La nomination de Samba Bâ comme président de commission de distribution de cartes, est une application d’une Institution requise  de nos supérieurs hiérarchiques consistant à éclater les anciennes commissions dans les différents lieux de votes des électeurs. Ceci, pour permettre une distribution beaucoup plus rapide des cartes. C’est dans ce cadre-là, que j’ai moi-même nommé Samba Bâ président de commission depuis le 18 juillet», déclare Khadidiatou Sène Traoré, Sous-préfet des Almadies.

Et de poursuivre: «Je voudrais préciser que Samba Bâ était auparavant président de la commission de distribution des cartes d’électeurs au niveau de la commission logée à la mairie de Mermoz- Sacré-Cœur. Donc, depuis 2017, il siège au niveau de cette commission ». « Et, c’est ce Samba Bâ qui a été appréhendé hier par les éléments du maire Barthélémy Dias, qui l’ont malmené et qui l’ont conduit au niveau de la maire de Médina avant de le mettre à la disposition de la gendarmerie de Thionk », déplore-t-elle.

« Ce qu’il faudrait souligner dans ce cadre-là», ajoute le Sous-préfet, «c’est que Samba Bâ  était habilité à détenir les cartes par devers lui. Et, il faut noter aussi qu’il a été même président de commission avant (son) arrivée à la Préfecture. Il a été dans ses fonctions depuis près que trois (3) ans ou (4) ans. Donc c’est quelqu’un qui s’est chargé de la manière la plus correcte des fonctions auxquelles on l’a nommé».  Et, «les cartes ne sont jamais distribuées sans la présence des éléments de la commission départementale autonome», clôt Khadidiatou Sène Traoré.   Des arguments que ne partage pas le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, qui parle de tentative des fraudes.

Source : pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

ZONE SUD : 2,2 MILLIARDS DU FONGIP À 250 GIE ET 11 ENTREPRISES

Affaire cartes d’électeur- Les précisions du sous-préfet des Almadies: « le détenteur est un président de commission de distribution reconnu par la Ceda (Sous-préfet)