mercredi , octobre 17 2018
Accueil / International / 11 princes saoudiens ARRÊTÉS pour une MANIFESTATION dans le palais royal

11 princes saoudiens ARRÊTÉS pour une MANIFESTATION dans le palais royal

Les autorités saoudiennes ont arrêté 11 princes qui ont organisé une manifestation dans le palais royal de Riyad, annonce le média d’État Sabq. Citant des responsables non identifiés, une division de la Garde nationale, chargée de protéger la famille royale, avait reçu l’ordre d’arrêter 11 princes dans le palais royal de Riyad.  Les membres de la famille royale ont été envoyés à la prison de Ha’ir, un important centre de sécurité au sud de la capitale dirigé par les services de renseignement saoudiens, où des criminels et des terroristes d’Al-Qaïda sont détenus.

Les manifestants ont exigé l’abolition de l’ordre du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, selon lequel le Trésor arrête le paiement des factures des princes pour l’eau et l’électricité. Les princes ont également demandé une compensation monétaire pour l’exécution de leur cousin.

Début novembre, le Comité suprême anti-corruption d’Arabie saoudite, dirigé par le prince héritier Mohammed ben Salmane, a ordonné l’arrestation d’une quarantaine de personnalités influentes, dont des membres de la famille royale, d’anciens ministres, des militaires et des chefs d’entreprises. Selon le journal The National, le procureur général a déjà déclaré qu’il estimait qu’au moins 100 milliards de dollars avaient disparu dans des détournements divers et variés au cours des dernières décennies.

Les autorités saoudiennes ont fait savoir que la purge visait uniquement la corruption endémique qui règne dans le pays, au moment où le royaume cherche à diversifier son économie dépendante du pétrole. Au cours de ces derniers jours, la libération de plusieurs personnalités arrêtées a été rapportée par la presse. Ainsi, selon The National, deux (2) princes, fils du défunt roi Abdallah, ont été libérés le 28 décembre dernier.

About Diouf Babacar

Voir aussi

L’Iran cherche à obtenir le DÉGEL de ses actifs dans les BANQUES

Share this on WhatsApp Téhéran accuse les États-Unis d’aliéner les biens des sociétés iraniennes en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)