,

29e Conseil national de la jeunesse catholique à Saint-Louis : Le développement durable au cœur des actions de la JEC – Sénégal

Le choix de Saint-Louis pour abriter les activités du 29e Conseil national de la jeunesse catholique est loin d’être fortuit car le thème qui porte sur le développement durable, est d’actualité dans la cité ancienne avec l’avancée de la mer. Ainsi durant une semaine les jeunes catholiques vont s’informer et débattre sur le thème « En jécistes aimant la création, portons le développement au cœur de nos actions » et selon l’abbé Jean Luc Coly vicaire général de l’évêque de Saint-Louis qui a pris la parole au nom de Mgr Eernest Sambou, il est vaste.

« L’être humain est responsable de la création divine et nous pensons que nous devons agir pour bien la sauvegarder » dira-t-il, avant de revenir sur l’avancée de la mer à Saint-Louis en demandant aux uns et aux autres d’agir dans une dynamique de réflexion afin de vivre en paix et bien. Et le responsable national de la JEC Grégoire Sarr d’exprimer la ferme volonté des jécistes à assumer pleinement leur leadership dans les options de transformation sociale et économique du Sénégal.

Ainsi à l’en croire, la rencontre de Saint-Louis permet aux jeunes de se familiariser avec le concept de développement durable « qui se veut un concept globalisant et qui met l’homme au cœur de sa démarche à travers un engagement éthique en faveur de la Création comme rappelle le Pape François dans son encyclique Laudato Si ».

Auparavant le DC du maire de Saint-Louis, Babacar Bitèye a exprimé toute la disponibilité des autorités municipales à accompagner la jeunesse catholique dans cet exercice de formation vu la sensibilité de la question. Dans le même sillage, le Président du Conseil Régional de la Jeunesse de Saint- Louis, Fara Ndiaye, a précisé que le thème coïncide avec les profondes mutations dans la gestion de l’environnement. « La question de développement durable s’invite dans les décisions politiques et une bonne partie de la jeunesse n’est pas consciente de la dégradation de l’environnement » a-t-il souligné. Il a salué par ailleurs l’engagement de la jeunesse catholique.

Quant à l’inspecteur de la jeunesse M. Fofana, il a porté son discours sur des conseils aux jeunes, car pour lui, ces derniers sont le levier sur lequel l’Etat compte pour relever les défis de la croissance. « Il faut être formé et informé pour être utile à la société » a-t-il avancé. M. Fofana pense que pour écrire l’histoire, il faut des actions en menant des activités citoyennes qui s’incrustent dans la politique du gouvernement par le canal du PSE. L’inspecteur de la jeunesse a invité la jeunesse catholique à ne pas se jeter dans des activités intra-confessionnelles en leur demandant à l’avenir d’inviter les jeunesses musulmanes dans de tels débats.

A rappeler qu’au-delà de l’esprit de solidarité, la JEC se veut aussi être acteur de ce processus par la sensibilisation et la conscientisation de la jeunesse tout en renouvelant les instances lors de cette rencontre de Saint-Louis et aussi dans les détails. les lignes de force de son prochain plan d’action qui sera le référentiel de la politique écologique, économique et sociale de leur mouvement dans les deux prochaines années.

Source : ndarinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Saint-Louis : ouverture d’un atelier de renforcement de capacités au profit des acteurs culturels ( vidéo)

RAMATOULAYE GUÈYE DIOP DÉTERMINÉE ET CONSCIENTE DE L’AMPLEUR DE SA TÂCHE