A la une

50% des entreprises n’ont pas déclaré leurs employés à l’Ipres

Dans un entretien accordé à L’Observateur, le directeur général de l’Institution de prévoyance retraite (Ipres), Mamadou Diagne Sy Mbengue, révèle que 50% des entreprises au Sénégal n’ont pas déclaré leurs employés à l’Ipres. En plus, signale-t-il, l’institution qu’il dirige est «à plus de 40 milliards d’arriérés de cotisation pour les entreprises déclarées».

Pour corriger ces entorses au décret 75-455 du 24 avril1975, qui rend obligatoire l’affiliation à un régime de retraite, le patron de l’Ipres a pris des mesures. «Depuis notre arrivée, renseigne-t-il, le service de contrôle a été renforcé en moyens logistiques et en nombre, et des résultats probants ont été obtenus.»

Mais le projet phare de l’Ipres, pour un meilleur recouvrement des cotisations, c’est la «la modernisation intégrale de (ses) systèmes d’information», en accord avec la Caisse de sécurité sociale. Le directeur de l’institution précise : «Les premiers résultats vont se matérialiser à travers un guichet unique d’immatriculation et de paiement, si bien qu’il ne sera plus possible de s’immatriculer à la Caisse pour prétendre aux prestations familiales et s’abstenir de le faire à l’Ipres où les prestations n’interviennent qu’à la retraite.»

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)