,

FESPACO 2017 : LE DEUXIÈME SACRE DU SÉNÉGALAIS ALAIN GOMIS

Le réalisateur sénégalais Alain Gomis, qui a remporté l’Etalon d’or de Yennenga de la 25-ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou, pour son film “Félicité”, est le deuxième cinéaste à inscrire son nom au palmarès à ce niveau, après le Malien Souleymane Cissé (1978 et 1983).
Gomis a reçu son trophée des mains des présidents burkinabè (Roch Marc Christian Kaboré) et ivoirien (Alassane Dramane Ouattara), au cours d’une cérémonie de clôture qui a eu lieu au Palais des sports de Ouagadougou, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.
 Pour sa part, Ousmane William Mbaye a décroché le premier prix dans la catégorie “documentaire” avec son film “Kemtiyu – Séex Anta”, portrait de l’historien et homme politique sénégalais Cheikh Anta Diop (1923-1986). Abdoulahad Wone, lui, a reçu le prix de la meilleure série pour “Tundu Wundu”.
 Voici le palmarès complet du Fespaco 2017 :
 COMPÉTITION OFFICIELLE : LONGS MÉTRAGES DE FICTION
 — Etalon d’or : “Félicité” d’Alain Formose Gomis (Sénégal)
 — Etalon d’argent : “L’orage africain – Un continent sous influence” de Sylvestre Amoussou (Bénin)
 — Etalon de bronze : “A mile in my shoes” de Saïd Khallaf (Maroc)
 COMPÉTITION OFFICIELLE : FILMS DOCUMENTAIRES
 -Premier prix : “Kemtiyu, Séex Anta (KEMTIYU, CHEIKH ANTA)” Ousmane – William Mbaye (Sénégal)
 -Deuxième prix : “Congo ! Le silence des crimes oubliés” de Gilbert Balufu (R.D. Congo)
 -Troisième prix : “A footnote in ballet history ?” de Abdel Khalek HISHAM (Egypte)
 COMPÉTITION OFFICIELLE : FILMS DES ECOLES AFRICAINES DE CINÉMA
 —Prix du meilleur film de fiction : “Down side up” de Peter OWUSU – University of Legon (Ghana)
 —Prix du meilleur film documentaire des écoles de cinéma : “Nubuke” de Aryee BISMARK – National Film and télévision Institute (Ghana)
 —Prix spécial des écoles africaines de cinéma : “Heritage” de Fatoumata Tioye Coulibaly (Mali)
 OFFICIELLE : SÉRIE TÉLÉVISUELLE
 —Meilleure série télé : “Tundu Wundu” – Abdoulahad Wone (Sénégal)
 Prix spécial du jury : “Aphasie” – Hyacinthe Hounsou (Côte d’Ivoire)
 COMPÉTITION OFFICIELLE : FICTION COURT MÉTRAGE
 —Poulain d’or : “Hymenee” de Violaine Maryam Blanche Bellet (Maroc)
 —Poulain d’argent : “The bicycle man” de Twiggy Matiwana (Afrique du sud)
 —Poulain de bronze : “Khallina hakka khir” de Mehdi M. Barsaoui (Tunisie)
 —Mention spéciale du jury : “A place for myself” de Marie Clémentine DUSABEJAMBO (Rwanda)
 PRIX TECHNIQUES ET ARTISTIQUES 
 – Prix du meilleur montage : “L’interprète” de Olivier Meliche Koné (Côte d’Ivoire)
 —Prix de la meilleure musique : “Le puits” de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
 – Prix du meilleur décor : “The lucky specials” de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
 – Prix du meilleur son : “Félicité” de Alain Formose Gomis (Sénégal)
 – Prix de la meilleure image : “Zin’naariya !” de Rahmatou Kéïta (Niger)
 – Prix du meilleur scénario : “La forêt du Niolo” de Adama Roamba (Burkina Faso)
 – Prix de la meilleure interprétation féminine : “A la recherche du pouvoir perdu” de Mohammed Ahed Bensouda (Maroc)
 – Prix de la meilleure interprétation masculine : “Wulu” de Daouda Coulibaly (Mali)
 —Prix de la meilleure affiche : “The lucky specials” de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
 —Prix Oumarou Ganda (meilleure première œuvre) : “Le puits” de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
 —Prix Paul Robeson : « Frontières”, Apolline Traoré (Burkina Faso)
 PRIX SPÉCIAUX
 —Prix Félix Houphouet-Boigny du Conseil de l’Entente : “Frontières” de Apolline Traoré, Burkina Faso
 —Prix CEDEAO de l’intégration pour le meilleur film ouest africain : “Frontières” de Apolline Traoré du Burkina.
 —Prix UNICEF : “La rue n’est pas ma mère” de Jérôme N Yaméogo (Burkina Faso)
 —Prix de la ville de Ouagadougou : “La rue n’est pas ma mère “de Jérôme N Yaméogo (Burkina Faso)
 —Prix “Sembène Ousmane” de EcoBank : “Wulu” de Daouda Coulibaly (Mali)
 —Prix “Soumanou Vieira” de la Féderation africaine de la critique cinématographique (FACC) : “A mile in my shoes” de Said Khallaf (Maroc)
 —Prix “Signis” : “The lucky specials” de Rea Rangaka (Afrique du sud)
 Mention spéciale à “A mile in my shoes” de Said Khallaf du Maroc par le jury de l’Association catholique mondiale de la communication (SIGNIS).
 —Prix “Thomas Sankara” de la Guilde africaine des Réalisateurs et producteurs : “A place for myself” de Marie Clémentine Dusabejambo (Rwanda)
 —Prix “de la chance” de la LONAB : “A place for myself” de Marie Clémentine Dusabejambo (Rwanda)
 —Prix de l’ONG WaterAid pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement : “Le puits” de Lofti Bouchouchi (Algérie)
 —Prix santé et sécurité au travail : “Bons baisers de Morurua” de Larbi Benchiha (Algérie)
 —Prix spécial de l’Assemblée nationale : “L’Orage africain” de Sylvestre Amoussou (Bénin)
 —Prix Union européenne et ACP : “Kemtiyu, Séex Anta (Kemtiyu, Cheikh Anta)” d’ Ousmane – William MBAYE (Sénégal) : “The bicycle man” de Twiggy Matiwana (Afrique du sud).
 Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LES LIONCEAUX SE QUALIFIENT EN DEMI-FINALES ET AU MONDIAL

ARRIVÉE À DAKAR DE 130 SÉNÉGALAIS EXPULSÉS DES ETATS-UNIS (MINISTÈRE)