,

937 MILLIARDS FCFA INVESTIS PAR LA BAD POUR AMÉLIORER LES CONDITIONS DE VIE DE 20 MILLIONS D’AFRICAINS (RAPPORT)

Les projets transports et TIC financés par la Banque africaine de développement (BAD) en 2016 à hauteur de 937 milliards 207 millions de FCFA devraient avoir un “impact positif” sur les conditions de vie de près de 20 millions d’Africains au cours des prochaines années, a appris l’APS. La révélation a été faite par le rapport annuel du département Infrastructure, villes et développement durable, publié vendredi dernier par la BAD. Selon ce document, ce montant est réparti entre 15 pays, à travers des projets d’une grande diversité, tels que des corridors routiers internationaux, des lignes ferroviaires, des infrastructures urbaines ou encore des projets liés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ces nouveaux chantiers viennent s’ajouter à ceux déjà en cours d’exécution dans les secteurs du transport et des TIC : 118 projets, répartis dans 47 pays, pour un montant global de 11,8 milliards de dollars. “Le transport et les TIC jouent un rôle substantiel dans la poursuite des cinq priorités opérationnelles de la Banque, notamment dans l’appui à l’industrialisation, à l’intégration régionale, à la modernisation de l’agriculture, et plus globalement, à l’amélioration des conditions de vie des populations”, a expliqué Amadou Oumarou, directeur du département Infrastructure, villes et développement durable au sein de la BAD.

En 2016, l’engagement de la Banque s’est accru et a permis d’accorder une place prépondérante à la mobilité urbaine et au développement de villes durables. Le document annonce notamment la création d’une division “Villes et Développement urbain”, qui devrait permettre à l’institution de traiter les défis posés par l’urbanisation rapide du continent. L’année écoulée a d’ailleurs été marquée par d’importants projets d’infrastructures à Abidjan, Accra et Kampala, pour un total de plus de 500 millions de dollars, montant sans précédent pour la Banque dans le domaine du transport urbain. Enfin, les projets financés témoignent du travail d’accompagnement que la Banque mène auprès de ses partenaires et clients, notamment dans le renforcement de leurs capacités.

Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Refoulements d’égouts : PIKINE « Tableau WALO » manifeste sa colère

Le Qatar ouvre des LIGNES maritimes avec Oman pour CONTOURNER le blocus émirati