A Fatick, la Campagne envoie Les Élèves En vacances forcées

eleves-ecoles-catholiques

La majeure partie des établissements scolaires publics de Fatick sont en vacances inhabituelles. Ce, à cause de la campagne électorale qui boucle sa première semaine ce samedi. Dans ces localités, les profs ont déserté les salles de classe pour descendre sur le terrain politique. Constat général dressé par Walf, Même si les cours de certains établissements scolaires ne sont pas perturbés par la campagne électorale, dans des écoles de quelques localités, notamment dans à Fatick, les professeurs ont déserté les salles de cours. Dans ces zones, les enseignants sont en plein dans la campagne électorale, imposant aux apprenants cette sorte de vacances forcées qui ne dit pas son nom. En tout cas, les élèves du collège de Tataguine, une localité située dans la région de Fatick, ne disent pas le contraire. Avant dix-heures, tous les potaches se pavanent en groupe dans les rues. Interpellée sur les raisons de ses errements à pareille heure moment, cette adolescente en classe de Sixième met à l’index son professeur de maths. «Il est parti en France, depuis dimanche. Il s’est excusé pour 15 jours pour aller battre campagne parce qu’il est membre du bureau de l’Apr de la Diaspora », s’indigne-t-elle.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*