,

ABDOU FALL, MOUVEMENT ANDU NAWLE PRO-BBY, A THIES

Le leader du mouvement « Andu Nawlé » veut que le département de Thiès sorte de cette impasse et déplore que la cité du rail continue de s’exprimer en faveur d’une opposition totalement stérile, avec des leaders qui sont dans une dénonciation systématique et totalement contre productive.

En assemblée générale avec les responsables de son mouvement « Andu Nawlé » du département de Thiès, l’ancien ministre sous Wade, pense que « Thiès doit sortir de cette impasse, de ce piège pour se réconcilier avec la majorité ».

Lors de cette rencontre, Abdou Fall n’a pas raté l’actuel président du Conseil départemental de Thiès qui avait été taclé sévèrement par la tête de liste nationale de la Coalition Benno Bokk Yakaar, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ce week end, au cours d’un rassemblement à la place de France. Selon lui, « de 2004 à 2017, le vote à Thiès continue de s’exprimer en faveur d’une opposition totalement stérile, avec des leaders qui sont dans une dénonciation systématique et totalement contreproductive ».

En revenant sur l’épineuse question du retrait des cartes d’électeur, le leader du mouvement « And Nawlé » a lancé un appel aux Thiessois pour « accélérer le retrait de leurs cartes ». Car, dit-il, cet appel aux « citoyens pour attirer leur attention sur le fait que nous avons aujourd’hui 60 000 cartes en souffrance avait été fait par le Préfet ». Non sans préciser que « personne ne peut douter de la fiabilité du fichier électoral ». En faisant l’évaluation de deux semaines de campagne, Abdou Fall appelle ses militants à davantage mobiliser pour conclure avec une victoire de Bby dans le département de Thiès.

Source : seneplus 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

THIÈS : IDRISSA SECK FACE À UNE ÉQUATION DU «PUR»

La conférence de presse de Me Abdoulaye Wade à Fann