ABDOULAYE WADE : « JE NE SOUTIENDRAI PERSONNE » Karim soutient Idy

L’ancien président de la République ne veut pas la tenue de l’élection présidentielle de février 2019. C’est du moins ce que rapporte le quotidien « Témoin » dans son numéro de ce mercredi 30 janvier 2019. Selon une source du journal, Me Abdoulaye Wade aurait clairement fait comprendre à Pierre Goudiaby Atépa qu’il ne soutiendra personne. Le père de Karim Wade, informe le journal, laisse entendre qu’il « empêchera » la tenue de l’élection présidentielle compte tenue de la façon anti-démocratique dont le candidat du Pds a été recalé. La même source indique que l’ancien président de la République n’attendrait que le début de la campagne électorale, une période durant laquelle tout semble être permis, pour débarquer à Dakar. EMEDIASN

A quelques jours du démarrage de la campagne pour la Présidentielle, le Pds observe un silence assourdissant. Son secrétaire général national, Abdoulaye Wade, et Karim Wade, son candidat recalé, ne se sont toujours pas officiellement prononcé sur le candidat qu’ils soutiendront. Mais…

Des confidences d’une source digne de foi, Me Wade et son fils ont fait part de leur position à leurs proches collaborateurs. Et les Wade auraient des positions divergentes. Et pour cause, Karim Wade aurait décidé de soutenir le candidat Idrissa Seck, renseigne notre source, selon qui, l’information lui a été confirmée par un membre du Front pour le départ de Macky (FDM). « C’est Karim lui-même qui l’a appelé pour le lui dire…« , précise notre source.

Quant à Abdoulaye Wade, il resterait neutre par rapport au candidat à soutenir à la Présidentielle de 2019. Du moins, c’est ce qu’il aurait dit à Atépa. Bluff ou pas ? Nous y reviendrons avec plus de détails. Toujours est-il que notre source fait état d’un entretien d’un tour d’horloge, entre le Pape du Sopi et Pierre Gouiaby Atépa, au domicile de Wade, à Versaillais. L’architecte, renseigne la source de senego, aurait tenté de le convaincre de soutenir Ousmane Sonko, pendant plus d’un tour d’horloge.

Et cette entrevue avec l’allié de Sonko fait suite à un long entretien entre Wade et des membres du C25 dont Mamadou Diop Decroix, Pape Diop, Oumar Sarr…

A rappeler que l’opération de charme se poursuit du côté de la grande coalition Bby. Après Aïssata Tall Sall, qui a rejoint, à l’instar d’autres membres de l’opposition, la mouvance présidentielle, le candidat Macky Sall n’est toujours pas rassasié. « D’autres vont suivre…« , a-t-il déclaré ce mardi, lors de la présentation de son directoire de campagne, au nouveau siège de l’Apr. Aïda Mbodji fait objet d’une ardente convoitis.

Source dakarbuzz.net




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*