mercredi , octobre 17 2018
Accueil / régions / Accès à la terre : Les femmes Fatick demandent l’application des textes

Accès à la terre : Les femmes Fatick demandent l’application des textes

A Fatick, les femmes et les jeunes ont marché, samedi, pour un accès à la terre et pour sensibiliser sur la maladie de Newcastle. Ils sont demandés aux autorités publiques d’appliquer les textes en vue de favoriser leur autonomisation.

Les productrices de la région de Fatick ont manifesté leur engagement sans faille à accompagner l’Etat dans ses politiques de promotion de l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes en milieu rural. Elles l’ont exprimé, samedi, dans un mémorandum sanctionnant la journée de mobilisation et d’installation d’un comité de pilotage du programme : « Luttons ensemble pour les droits de tous à l’alimentation au Sénégal horizon 2017-2021 ». Un engagement que ces femmes de la région de Fatick comptent mettre en œuvre en collaboration avec leurs partenaires, notamment le Cncr, les organisations : Solidagro et Femme, enfance, environnement (Fee), l’Eglise luthérienne du Sénégal et le service de l’élevage, Enda Pronat et Sos villages d’enfants Belgique.

Les femmes de Fatick veulent amener l’Etat, les collectivités locales et les organisations paysannes à créer les conditions favorables aux femmes, non seulement à mieux maîtriser et de manière significative, l’utilisation, le contrôle et le transfert de la terre, mais également et surtout pour l’éradication de la maladie de Newcastle au Sénégal. Sidy Bâ, président du comité de pilotage du programme, affirme, dans un mémorandum lu, qu’il faut lutter ensemble pour les droits de tous à l’alimentation au Sénégal horizon 2017-2021 à travers une vaste mobilisation et de sensibilisation et « inciter les acteurs individuels et institutionnels à appliquer correctement la législation en matière de représentation paritaire des femmes au sein des instances de décision locales et les décideurs à mettre en place des ressources financières et techniques dédiées aux femmes en vue de renforcer leur pouvoir économique ». L’autre engagement des femmes de Fatick, c’est d’assurer un bon suivi des propositions et réalisations au plan régional dans l’intérêt des femmes rurales. Cette journée a été mise à profit pour échanger sur la problématique de l’accès des femmes à la terre et aux ressources productives mais aussi sur les conséquences de la maladie de Newcastle et sur le développement des exploitations familiales, l’autonomie des femmes et la sécurité alimentaire au Sénégal, en présence des autorités locales dont le gouverneur Souleymane Cissé et Oumar Séne le président du Conseil départemental qui a accueilli au siège de l’institution les marcheurs. Le député Pape Seydou Djanko, maire de la commune de Toubacouta, a pris part à la marche. Son engagement aux côtés des partenaires pour la promotion de l’autonomisation des femmes a été bien appréciée par les organisateurs de la journée de mobilisation par l’entremise de l’Ong Solidagro qui défend le droit à l’alimentation et le droit des populations et des États à définir leur politique agricole et alimentaire. L’Ong soutient aussi ses partenaires du Sud par le transfert de compétences, le plaidoyer et l’apport de matériel dans une optique de développement durable et d’indépendance économique à travers de petits projets locaux.

Mohamadou Sagne, lesoleil

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Canicule à PODOR : Deux individus trouvent la mort au village de N’Gouye par noyade

Share this on WhatsApp Deux personnes ont trouvé la mort dans le Département de Podor, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)