,

Accidents de travail : Plus de 2 millions de personnes meurent chaque année

Mansour Sy, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des relations avec les Institutions, reste préoccupé par la problématique de la Sécurité et de la santé au travail (Sst).
Selon lui, chaque année, 2,34 millions de décès résultent d’accidents et de maladies liés au travail. Et les dépenses liées aux accidents du travail et maladies professionnelles constituent environs 4% du Pib (Produit intérieur brut : Ndlr) mondial.
Le ministre ajoute qu’en Afrique, selon le Bureau international du travail (Bit), les risques liés au travail sont 2,5 fois plus élevés que la moyenne mondiale. Dès lors, il estime que préserver la santé humaine devient un impératif essentiel de la Sst.
En ce sens, Mansour Sy note que son département ministériel, conformément aux stratégies de développement économique et social décliné à travers le Plan Sénégal émergent (Pse), s’est inscrit dans un processus d’amélioration du système national de Sécurité et santé au travail, dont l’objectif principal est de faire du milieu du travail un cadre sain, favorable à la protection et à la productivité du travailleur, à la compétitivité des entreprises et au développement de l’économie nationale.
De l’avis du ministre, le Programme national de Sécurité et santé au travail est un outil d’opérationnalisation et de mise en œuvre de la politique nationale de la Sst. Et ce premier document de Sst 2017-2021 a pour priorités : le renforcement du cadre juridico-institutionnel et des moyens d’intervention des corps de contrôle en Sst, l’harmonisation des outils de collecte de données et l’accessibilité des statistiques en Sst.
A cela, s’ajoute le renforcement des capacités de tous les intervenants en Sst, la diffusion de la politique nationale, du profil national, du programme national et de la législation nationale en Sst et, enfin, la mise en conformité des lieux de travail dans les secteurs privé, public, informel et agricole, en matière de Sst.
Pour Mansour Sy, ce programme national de Sst est très important pour l’ensemble des acteurs. Car, il permettra, pour l’Etat, d’améliorer la Sst dans tous les secteurs et de mutualiser les ressources en mettant en place des structures de coordination composées de représentants de tous les départements ministériels impliqués dans la Sst.
Pour les employeurs, il permettra de contribuer à une meilleure prise de conscience de leurs obligations en matière de Sst et de mettre en œuvre les activités inscrites en priorité dans le programme national de Sst.
Enfin, pour les travailleurs, ce programme permettra de respecter les prescriptions en matière de Sst.
Mansour Sy présidait la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier de validation du Programme national de Sécurité et santé au travail, ce mardi 28 février 2017, à Dakar. Un programme qui marque une étape décisive vers la mise en place d’un système de gestion de la Sst dans le pays.
Chekhou AIDARA

Auteur: Chekhou AIDARA – Seneweb.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LÉGISLATIVES DE JUILLET 2017 : Avec une caution minimum, la bousculade sera rude au portillon de l’Assemblée nationale

« WAXHTAANU FAJAR » DU 1er MARS 2017.