Accueil / Actualités / ADAMA BARROW DISPOSÉ À FACILITER LA CONSTRUCTION DU PONT SUR LE FLEUVE GAMBIE

ADAMA BARROW DISPOSÉ À FACILITER LA CONSTRUCTION DU PONT SUR LE FLEUVE GAMBIE

 Le nouveau président gambien, Adama Barrow, a fait part samedi de sa volonté de soutenir la construction du pont prévu sur le fleuve Gambie pour faciliter le déplacement des populations entre les régions du nord et celles du sud du Sénégal. “Concernant le pont, nous verrons ce qu’il est possible de faire. Mais je crois qu’il sera possible de le construire. J’y crois”, a assuré M. Barrow dans une interview accordée à BBC Afrique, le service en langue française de l’audiovisuel public britannique.  “Nous devons veiller à ce qu’il n’y ait pas d’erreurs parce qu’avec le Sénégal, nous sommes un même pays”, a-t-il ajouté, en ce qui concerne toujours la construction de cette infrastructure.
Le futur pont de plusieurs centaines de mètres, entre les localités gambiennes de Farafegni et Soma, devrait faciliter le transport des personnes et des marchandises entre le nord et le sud du Sénégal, pays à l’intérieur duquel se trouve le territoire gambien. La Banque africaine de développement (BAD) a accepté de financer sa construction. Une cérémonie de pose de la première pierre du pont a eu lieu l’an dernier, en présence de représentants des deux pays. Pendant plus d’une décennie, le gouvernement gambien a souvent fait valoir ses droits de propriété sur le fleuve Gambie pour imposer des taxes surélevées aux transporteurs sénégalais.
Ces derniers ont boycotté le territoire de la Gambie pendant plusieurs mois, en 2016, à cause du décuplement, par les autorités de ce pays, de la taxe à payer pour emprunter le cours d’eau. Adama Barrow a prêté serment, jeudi, à Dakar, où il est accueilli par les autorités sénégalaises à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en raison du refus de son prédécesseur, Yahya Jammeh, de lui céder le pouvoir. A quelques heures du départ de M. Jammeh pour la Guinée, samedi soir, après 22 ans au pouvoir, M. Barrow a dit à BBC Afrique qu’il comptait retourner en Gambie “dans les plus brefs délais”, avec l’autorisation de la CEDEAO. L’ex-président gambien, battu à l’élection présidentielle du 1er décembre dernier, a cédé le pouvoir à la suite d’une médiation menée par la Guinée et la Mauritanie au nom de cette organisation régionale de 15 pays membres, dont la Gambie et le Sénégal.
Source : APS

About Diouf Babacar

Voir aussi

MANSOUR SY DJAMIL MET LES JEUNES EN GARDE CONTRE “LES DÉRIVES ET LA PERVERSION”

Share this on WhatsApp Le député Serigne Mansour Sy Djamil a invité mercredi la jeunesse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)