,

Adama Barrow : ” Macky Sall et moi sommes en contact permanent”

Le président gambien, Adama Barrow, a déclaré, mercredi, à Banjul, être “en contact permanent” avec son homologue sénégalais, Macky Sall.
“Nous sommes en contact permanent depuis mon arrivée au pouvoir. Nous sommes contents du travail qu’il a accompli”, a dit M. Barrow lors d’une audience qu’il a accordée au ministre sénégalais de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.

M. Guèye a entamé mercredi une visite de trois jours à Banjul, la capitale gambienne, dans le cadre de la signature de nouveaux accords de pêche entre la Gambie et le Sénégal.

Adama Barrow a réaffirmé sa volonté de “travailler vite” avec le gouvernement sénégalais pour accélérer la construction des infrastructures communes aux deux pays.

Il s’agit essentiellement du pont prévu sur le fleuve Gambie, à Farafenni, pour faciliter le déplacement des personnes et des biens entre le nord et le sud du Sénégal.

“Le travail, une fois qu’il est sur la bonne voie, le mieux à faire, c’est de l’accélérer”, a ajouté Adama Barrow, en faisant allusion à la construction des infrastructures communes aux deux Etats.
Il a par ailleurs invité ses compatriotes et les Sénégalais à l’”unité”. “Nous devons nous unir parce que c’est une dimension de la démocratie.”

M. Barrow a prêté d’abord serment à l’ambassade de son pays à Dakar, avant de se prêter de nouveau à cet exercice de manière plus solennelle, à Banjul, après le départ en exil de son prédécesseur Yahya Jammeh, le 21 janvier.

M. Jammeh a fini par céder devant les pressions diplomatiques et militaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, après avoir refusé pendant plusieurs semaines de quitter le pouvoir, à la suite de sa défaite à l’élection présidentielle du 1er décembre dernier.
Les relations souvent difficiles entre Yahya Jammeh et les autorités du Sénégal sont vite passées à la “lune de miel” avec l’arrivée au pouvoir de son successeur, selon l’expression d’un éditorialiste sénégalais.

Auteur: Aps – APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

SUD MATIN DU 23 MARS 2017

LES CARENCES EN MICRONUTRIMENTS, UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE (SPÉCIALISTE)