,

Aïssata Tall, El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné quittent Khalif

La défense de Khalifa Sall s’effrite. Alors que la Chambre d’accusation vient de lui refuser une liberté provisoire, trois de ses conseils quittent son pool d’avocats. Mes Aïssata Tall Sall, El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye ne font plus partie de la défense du maire de Dakar. Pour les deux premiers cités, ils ont été contraints de quitter par le bâtonnier de l’Ordre des avocats. 

Me Mbaye Guèye qui a adressé une correspondance à Mes Tall et Diouf leur a expliqué que l’Etat du Sénégal s’est constitué partie civile  dans le dossier, ou en tout cas, sa constitution de partie civile a été bien notée par le Doyen des juges d’instruction  et que, par conséquent, étant des parlementaires, ils ne peuvent pas se constituer contre l’Etat. Un argument accepté par les deux avocats. 

Souleymane Ndéné Ndiaye, quant à lui, qui a rejoint le camp présidentiel s’est déporté, lui-même,  de l’affaire

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

JOURNEES DE CONSULTATIONS MEDICALES GRATUITES ET LE DEPISTAGE DU CANCER DU COL DE L’UTERUS ET DU SEIN EN FAVEUR DES POPULATIONS DE SEDHIOU.

Drogue: Le dealer nigérian mouille le commissaire Keita