,

AMADOU SOW : “LE MAROC DOIT LA SOLIDITÉ DE SON ÉCONOMIE À LA VISION DE SON ROI”

Le Maroc doit son économie “solide et structurée’’ à la vision du Roi Mohammed VI, qui a misé sur la création de grandes entreprises dans des secteurs clés comme les banques, les assurance, l’aéronautique et les BTP, a affirmé l’ambassadeur du Sénégal à Rabat, Amadou Sow.
S’exprimant lors d’un entretien avec l’APS, il a souligné que les Marocains tirent leur avantage du fait qu’ils “ont un roi qui croit que pour développer un Etat, il faut créer une bourgeoisie locale, de grands champions dans tous les domaines’’.
‘’Et, aujourd’hui, ils ont réussi à mettre en selle de grandes compagnies dans le domaine des finances avec Attijariwafa Bank, la BMCE (Banque marocaine du commerce extérieur) et la Banque populaire, etc. Dans le domaine des assurances, l’immobilier avec à Doha, et Akwa immobilier qui rivalisent avec toutes les grandes entreprises françaises et européennes’’, a-t-il dit.
Selon le diplomate sénégalais, le Maroc doit aussi la solidité de son économie à l’Office chérifien de phosphates (OCP) qui est en train de faire un ‘’excellent travail’’ dans le secteur minier et agricole.
‘’Le pays produit des fruits et légumes qui sont directement exportés en Europe et il vise le marché Nord-américain. Sur le plan aéronautique, la Royal Air Maroc rivalise avec les plus grandes compagnies du monde et dessert tout le continent africain’’, a-t-il encore vanté.


Il a relevé que les entrepreneurs marocains ‘’s’activent beaucoup dans le domaine de la distribution et des BTP’’, rappelant que le Maroc, bien que n’ayant pas de pétrole, dispose d’une ‘’monnaie locale stable qui est devenue pratiquement une devise’’.


En plus de cela, ils font énormément de sous-traitance aussi bien pour les avionneurs que pour les constructeurs automobiles pour l’essentiel des centaines d’entreprises françaises délocalisées au Maroc.


 ‘’Les Marocains ont cru en cela, et c’est ce qui leur a permis de construire une économie solide et structurée qui ne se contente plus de recevoir des dons de l’Arabie Saoudite et d’autres pays. C’est un pays sur lequel d’autre Etats africains peuvent s’inspirer’’, a-t-il estimé.


Il a signalé que ‘’des réformes sont en cours dans le pays pour introduire le français et l’anglais comme langues obligatoires dans l’enseignement’’. Il a ajouté que ‘’son retour au sein de l’Union africaine va permettre au continent de faire un bon de géant et d’être plus revigoré’’.

aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

ALIOU CISSÉ APPELLE EN RENFORT UN GARDIEN ET UN DÉFENSEUR

LE VILLAGE DE SAARE THIOFFY : VIE ET ŒUVRE DE MOUSSA BOUKARY SARR Le fondateur du village de Ngawlé (Suite)