,

ANGELA MERKEL REFUSE LE VOILE, LA TV SAOUDIENNE LA FLOUTE … : Et ça lui fait UNE de ces têtes !

Arrivée en Arabie saoudite pour une visite officielle auprès du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, Angela Merkel a renoncé à porter le voile. Ainsi, la télévision d’État a trouvé une solution parfaite à ce problème et a décidé de flouter la coiffure de la chancelière allemande… La chancelière allemande Angela Merkel, qui effectuait dimanche une visite en Arabie saoudite consacrée aux relations entre Berlin et la monarchie du Golfe, a décidé de braver le code vestimentaire strict en vigueur. Accueillie au palais de Jeddah (ouest) par le roi Salman et ses principaux collaborateurs, Mme Merkel ne portait donc pas de foulard. La télévision d’État de l’Arabie saoudite, qui diffusait la rencontre, a dû néanmoins coller aux traditions du pays. Angela Merkel, qui a refusé de mettre le hijab, un élément traditionnel des vêtements des femmes dans le pays, a donc été présentée à la télé avec la tête floutée.

La scène, pour le moins surréaliste, a été remarquée par le journaliste arabe Kevork Almassian, qui a posté tout de suite une capture d’écran de l’émission sur sa page Twitter, non sans y aller d’un commentaire« La télé d’État d’Arabie saoudite a brouillé les cheveux de Madame Merkel. Cela me rappelle le porno japonais » Ce faisant, la chancelière a suivi l’exemple d’autres visiteuses occidentales de l’Arabie saoudite, notamment Hillary Clinton et Michelle Obama, qui n’avaient pas couvert leurs cheveux lorsqu’elles ont débarqué dans le royaume. Pour rappel, jeudi dernier, le Parlement allemand a voté l’interdiction du port du voile intégral dans la fonction publique, la magistrature et l’armée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE : Les 25 pays africains les plus ATTRACTIFS pour les investisseurs en 2017, selon Ernst & Young

FIBA : Les BASKETTEUSES seront désormais AUTORISÉES à jouer VOILÉES