,

APRÈS CE FILM D’ANIMATION : Donald Trump va y RÉFLÉCHIR à deux (2) fois avant D’ATTAQUER l’Iran

Et si les États-Unis attaquaient l’Iran, qui serait le vainqueur? Pour les créateurs d’un nouveau film d’animation iranien, la réponse est claire: la défaite des forces américaines serait écrasante ! On a essayé de comprendre où la fiction cède la place à la réalité dans cette histoire imaginaire. « Le bataille du golfe Persique-2» : c’est sous ce titre qu’un film d’animation iranien va sortir sur les écrans de la République islamique au mois de mars. Le créateur du film, Farhad Azima, a expliqué son idée principale et a dévoilé quelques détails du sujet.

Le scénario du film ? Les forces américaines attaquent une centrale nucléaire et d’autres objets stratégiques de l’Iran. Mais la riposte des Gardiens de la révolution islamique ne se fait pas attendre: un par un, tous les navires ennemis coulent, frappés par les missiles iraniens.  La victoire de l’Iran est assurée par la personnalité du commandant qui est le héros principal du film. Son nom, son visage et sa ferveur patriotique évoquent la personne réelle du général Qasem Soleimani, commandant de la Force Al-Qods (Jérusalem). Farhad Azima explique qu’il faut y voir une sorte d’allégorie qui est basée sur le charisme du légendaire général :

« C’est un vrai leader qui se trouve à l’avant-garde de la lutte contre les forces extrémistes des infidèles dirigées par l’Occident . Nous cherchions à montrer au grand public le pouvoir, la force, la puissance et l’intransigeance de l’Iran et de ses chefs de guerre face à l’ennemi ». C’est une pure coïncidence, souligne Farhad Azima, que ce film sorte pendant une période de tensions entre les États-Unis et l’Iran, car le projet a été entamé il y a quatre (4) ans. Dans le même temps, il ne cache pas le message principal du film : « J’espère que ce film persuadera Trump que les conséquences d’une agression contre l’Iran seraient terribles pour les soldats américains ».

Le film marie des éléments de fiction avec l’analyse militaire d’un conflit qui pourrait avoir lieu dans le golfe Persique. « Nous avons essayé de créer un sujet qui dévoilerait toutes les forces et les faiblesses de la flotte américaine et de ses arsenaux, éclipsés par les caractéristiques des missiles iraniens (…) Un navire américain endommagé par des missiles iraniens dans le golfe Persique ne pourrait pas utiliser les bases navales du Qatar ou du Bahreïn car avant qu’il n’effectue cette manœuvre, il serait détruit par ‘‘la foudre d’un missile iranien”. La Marine des États-Unis a déclaré en 2001 qu’en cas de guerre contre Iran, elle perdrait un navire de guerre toutes les cinq (5) minutes. Les États-Unis sont l’une des grandes puissances militaire mondiales, mais l’Iran, lui aussi, a une force unique», a conclu le cinéaste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

POLITIQUE : Une ancienne ministre de Wade rejoint Malick Gakou

UN ’’NOUVEAU SOUFFLE’’ SUR L’AXE DAKAR-BANJUL