Accueil / A la une / Attaque du pont de Niambalang : Un mort et des dégâts matériels

Attaque du pont de Niambalang : Un mort et des dégâts matériels

Un mort tué par balles, une partie du pont endommagé, 25 filets de pêches brûlés, les cabanes servant de lieu d’habitation des pêcheurs ainsi que leurs vivres incendiés. C’est le triste bilan de l’attaque du pont de Niambalang, situé à une dizaine de kilomètres d’Oussouye dans la région de Ziguinchor.

Dans la nuit du 2 au 3 mai, aux environ d’1H, six individus lourdement armés, se sont attaqués aux pêcheurs sous le pont où ils avaient érigé des cabanes.

Les victimes, ayant tout perdu, sont inconsolables. Toutefois, elles ont reçu la visite du préfet d’Oussouye, et des autorités militaires et paramilitaires de la région qui se sont rendus tôt ce jeudi sur les lieux pour constater de visu les dégâts.

Même si les raisons profondes de cette attaque armée ne sont pas encore connues, des observateurs avancent que ces individus, supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), s’érigeraient contre le pillage des ressources halieutiques de la zone.

seneweb

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

About hamet Guèye

Voir aussi

Fièvre aphteuse: Ravages à Kolda et Sédhiou, situation plus inquiétante en Guinée voisine

Share this on WhatsApp Depuis quelques jours, la fièvre aphteuse fait des ravages au niveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)