Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande : « Si c’était un musulman… », le fort discours du porte parole de Médina Baye

Cheikh Mouhamadou Mahy Cissé, le porte-parole de Médina Baye, a condamné les attaques terroristes dans deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, ayant fait 49 morts et plusieurs blessés graves ce vendredi 15 mars. Dans un fort discours, il n’a pas manquer de signaler le deux poids deux mesures et l’indignation sélective des médias et autres gouvernements.

« Nous déplorons ce qui s’est passé en Nouvelle Zélande où plus de 49 musulmans ont été tués dans une mosquée par un mécréant. Si c’était un musulman qui avait commis cet acte, si c’était une église ou un synagogue qui était attaqué, en ce moment, tout le monde allait s’indigner et accuser tous les autres pratiquants de terroristes et de violents », a dénoncé Cheikh Mouhamadou Mahi Cissé.

Continuant son discours, le guide religieux souligne la responsabilité qui doit animer les musulmans face à un monde qui leur est devenu hostile. « Avec cette situation, les musulmans doivent cultiver plus de tolérance et d’exemplarité dans leur comportement et leur relation avec les non croyants. En Amérique, en Europe, des bandits font chaque jour des morts, sèment le chaos mais ils ne sont associés à aucune religion, mais quand un hors la loi ivre, qui ne prie pas, ne jeûne pas, commet des attaques, c’est tout l’islam qui paie », a-t-il conclu.

Source : ndarinfo




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*