,

Audition de Khalifa Sall : le film de la confrontation

Khalifa Sall, Mbaye Touré se sont fait face ce jeudi, devant le Doyen des juges pour les besoins de l’Affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Exercice qui a permis de constater que les uns et les autres campaient sur leur position.

Comme l’avait, soutenu, Khalifa Sall a réitéré ce jeudi, ses propos selon lesquels il recevait chaque mois, la somme de 30 millions de francs Cfa des mains de Mbaye Touré le Directeur administratif et financier (Daf) de la mairie de Dakar. Somme qui n’était rien d’autre que des fonds politiques, informe l’édile de la capitale sénégalaise.  Quant à Mbaye Touré, il a soutenu que qu’il ne faisait que remettre, comme le stipule la rubriques des dépenses diverses figurant dans les textes, les 30 millions de francs Cfa, qui n’avaient par ailleurs, besoin d’aucune formes de justification.

Auparavant, les percepteurs Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré avaient fait savoir à Samba Sall que le décaissement ne se faisait qu’à la base de pièces justificatives.  Cette confrontation a permis à l’édile de Dakar de clamer son innocence au magistrat instructeur. En effet, de l’avis de M. Sall, ce dossier est vide et ne constitue qu’un moyen pour l’Etat de barrer la route à un adversaire gênant pour les prochaines élections.  Ses propos sont épousés par ses avocats qui ont déposé une demande de mise en liberté provisoire, mais, cette requête ne pourra être traitée qu’après l’audition de la partie civile.

Source : pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

CÉRÉMONIE OFFICIELLE DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE, CET APRÈS-MIDI

Du grabuge à l’Assemblée nationale: Barthélémy Dias tient tête au Premier ministre