A la une Economie

Baisse des rentrées d’argent au Sénégal : l’avenir des entrepris

L’Etat du Sénégal fait face à des tensions budgétaires et de trésoreries lesquelles sont dues de la baisse des prévisions sur les recettes qui n’atteindraient pas les objectifs visés dans la Loi de finance rectificative votée à l’Assemblée nationale.

Ce déficit qui sera de 115 milliards de francs Cfa en fin décembre va impacter certains secteurs. En effet, a souligné Michel Lazare, le chef de mission du FMI pour le Sénégal, l’état va accuser des retards dans les paiements de ses fournisseurs, et il y aura même des bons impayés.

Cette situation est due en partie à la baisse des rentrées d’argent découlant des collectes des impôts provenant de la vente des produits pétroliers. Sans le nommer, M. Lazare tance le Sénégal pour son obstination à poursuivre ses subventions sur certains produits, ce pour éviter une montée vertigineuse des prix.

Pour se rattraper, affirme M. Lazare, le Sénégal devra se serrer la ceinture en procédant à des coupes budgétaires considérables. Et les entreprises seront au premier rang de ceux qui vont en pâtir puisque l’Etat ne sera pas en mesure de s’acquitter de tous ses engagements envers elles.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)