Biens mal acquis : Aïda Ndiongue blanchie par la CREI

La Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a prononcé un non-lieu à l’encontre de Aïda Ndiongue. Cette dernière, condamnée par la Cour Suprême à un an de prison ferme assorti d’une amende de deux millions de francs CFA et de la confiscation de tous ses biens, voit ainsi le bout du tunnel avec l’abandon des charges retenues contre elle.  L’ex sénatrice libérale avait été placée sous contrôle judiciaire en 2015 par les juges de la CREI, dans l’affaire des produits phytosanitaires.
Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*