Accueil / Actualités / Caisse des Dépôts et de Consignation, un moulin à milliards : Rôle et et missions

Caisse des Dépôts et de Consignation, un moulin à milliards : Rôle et et missions

La Caisse des Dépôts et de consignation (CDC), créée en 2006, est un établissement public à statut spécial, qui est investi de mission d’intérêt général et contribue au développement économique et social du pays.

Cette caisse a comme missions entre autres, le service de banquier public, de la justice car elle reçoit les dépôts d’un certain nombre d’officiers ministériels et d’auxiliaires de la justice. Elle assure aussi la mission de financement des projets d’intérêt général, comme les logements sociaux, la mission de financer l’économie du pays à travers les PME-PMI et la mission de gérer et de sécuriser les fonds collectés.

Son corps de métier est donc la collecte des dépôts et consignations et la gestion des fonds ainsi collectés. En 2009, cette caisse avait collecté un chiffre de 50 milliards de francs. En 2013, c’était 100 milliards de francs. En 2015, le chiffre affichait 109,7 milliards de francs.

Dans la foulée, la CDC rejoint ses nouveaux locaux sur la VDN. Depuis le démarrage de ses activités la CDC injecté près de 61 milliards dans le financement de l’Economie à travers notamment, ses investissements dans les projets PME-PMI et les projets structurants du Plan Sénégal émergent (PSE). Véritable bras financier de l’Etat, la CDC a développé avec son désormais ex-Directeur Thierno Seydou Niane, le concept de tiers de confiance, nouvelle philosophie recoupant la signature de la CDC.

Pour garantir son autonomie financière et se donner les moyens de ses interventions, la CDC exerce des activités concurrentielles visant à fructifier les fonds de tiers placés sous sa garde. A ce propos, la CDC est comme « un animateur du marché financier », a expliqué en son temps, au cours d’un atelier de formation, son Directeur des Etudes, de la Stratégie et des Financements. Il informait que la CDC qui « agit en complément des banques », a eu à participer à plusieurs émissions de bons de Trésor de la sous-région et des appels publics à l’épargne. Comme quoi, Aliou Sall va brasser des milliards de nos francs.

Source :  Leral.net 

About Diouf Babacar

Voir aussi

« Le pétrole et le gaz ne sont pas une malédiction, il faut une bonne gestion de ces ressources » (Oumar Sall, imam ratib mosquée Ucad)

Share this on WhatsApp « Je ne crois pas à la malédiction du pétrole, au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)