,

CAN DES U20 : L’EXAMEN DE LA CLAVICULE POUR DÉTERMINER L’ÂGE DES JOUEURS

La Confédération africaine de football (CAF) prévoit de recourir à l’examen de la clavicule pour identifier les joueurs éligibles à ses compétitions réservées aux joueurs âgés de moins de 20 ans. Cette mesure entre dans le cadre d’une démarche de la CAF visant à renforcer les contrôles médicaux. Après l’examen des poignets des joueurs pour identifier ceux d’entre eux âgés de moins de 17 ans (les cadets), la Confédération africaine de football a été invitée par des spécialistes à renforcer les contrôles médicaux des footballeurs âgés de moins de 20 ans. Lors de la restitution des travaux d’un atelier sur le football des jeunes, dans le cadre d’un symposium de la CAF, la semaine dernière, à Rabat, des experts ont demandé à cette organisation d’examiner les clavicules des footballeurs pour identifier ceux qui doivent prendre part aux compétitions des moins de 20 ans. “Avec l’examen des clavicules, on peut avoir une idée de l’âge des juniors, au même titre que l’IRM du poignet donne une idée sur l’âge des cadets”, a assuré un spécialiste qui a pris part au groupe de travail. Lors de la cérémonie d’ouverture du symposium, mardi, dans la capitale marocaine, le président de la Fifa, Gianni Infantino, a fait état des complaintes résultant de l’éligibilité des jeunes footballeurs aux compétitions réservées aux petites catégories. En plus de la décision d’organiser des éliminatoires zonales pour les coupes continentales des jeunes catégories (moins 17 ans, moins de 20 ans et moins de 23 ans), la CAF a décidé de renforcer les contrôles médicaux pour identifier les joueurs éligibles à ces compétitions.

Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

PAPE IBRAHIMA DIAGNE : “Aux législatives, j’ai choisi mon camp et je l’assume”

LÉGISLATIVES 2017 : “OSER L’AVENIR” DE KANEL INVITE LES FUTURS DÉPUTÉS À NE PAS “DÉSERTER” LEURS LOCALITÉS