Santé

Cancer du col de l’utérus – L’Etat décaisse 11 milliards de francs

Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus a été officiellement, introduit dans le Programme élargi de vaccination (PEV) ce mercredi. «95.000 filles âgées de 9 ans vont être vaccinées gratuitement » a annoncé le Chef de l’Etat, Macky Sall, lors de la cérémonie de clôture de la 5e édition Merck Africa Asie Luminary.

Pour réussir cette prouesse, l’Etat a décaissé 3 milliards de francs Cfa et à bénéficier d’un appui financier à hauteur de 8 milliards de francs Cfa. « Quand il s’agit de santé et du bien être des enfants, il faut opter pour la discrimination positive, c’est pourquoi le gouvernement sénégalais a inscrit parmi ces priorités le financement des vaccins pour les jeunes filles, afin de rendre pérenne cette initiative » déclare Macky Sall.

Pour le Chef de l’Etat, le cancer reste une tragédie qui reste un vrai défi de la science. «Nous devons être solidaire pour faire aux défis futurs de la maladie et le combattre». Par ailleurs, Macky Sall a profité de la présence des premières dames à la conférence de la fondation Merck pour les inviter à portée le plaidoyer de la lutte contre le cancer. Il compte également sur l’appui de la fondation Merck dont le programme de bourses en oncologie « MerckOncologyFellowship Program » est une initiative clé du « Merck Cancer Access Proram », qui vise à renforcer les capacités à travers l’éducation et la formation médicales.En effet, e manque de moyens financiers n’est pas le seul défi en Afrique et dans les pays en voie de développement, mais la pénurie de personnel de santé qualifié capable de s’attaquer à la prévention, au diagnostic précoce et à la prise en charge du cancer à tous les niveaux des systèmes de santé est encore un plus grand défi.

«MerckOncologyFellowship Program » se focalise sur le renforcement des capacités professionnelles en matière de traitement du cancer dans le but d’augmenter le nombre limité d’oncologues en Afrique et dans les pays en voie de développement. Le programme offre des bourses de formation d’un an au Tata Memorial Center – Inde, un programme de bourses de formation en oncologie d’un an et demi à l’Université de Malaya en Malaisie, deux années de formation en oncologie à l’Université de Nairobi au Kenya et deux ans de Master en oncologie médicale à Université du Caire – Égypte, en partenariat avec les ministères africains de la santé, des gouvernements locaux et des universités.

Lancé en 2016, plus de 43 candidats provenant de plus de 21 pays africains ont participé au « MerckOncologyFellowship Program ». Le programme continuera à renforcer les capacités de prise en charge du cancer dans des pays africains tels que le Botswana, le Cameroun, la RCA, l’Éthiopie, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Libéria, Maurice, la Namibie, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie et la Zambie.

IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)