,

CANCER DU COL : VACCINATION GRATUITE DE TOUTES LES FILLES DE 9 À 14 ANS EN 2019

 Le Sénégal va procéder en 2019 à la vaccination gratuite contre le cancer du col de l’utérus, de toutes les filles âgées de 9 à 14 ans, a assuré le Conseiller du Programme élargi de vaccination (PEV) au bureau de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Dakar, docteur Aliou Diallo. ‘’Cette série de vaccination se fera en collaboration avec l’Alliance du vaccin GAVI qui a proposé, de faire un rattrapage pour vacciner toutes les filles de 9 à 14 ans contre le cancer du col de l’utérus’’, a expliqué docteur Diallo dans un entretien avec l’APS. Cela permettra, a-t-il dit, d’enrôler beaucoup de filles en même temps de revenir à la cible traditionnelle, c’est-à-dire les 9 ans.  En effet, fait-il noter, le Sénégal est en train d’élargir sa cible de vaccination avec l’introduction du vaccin contre le HPV (cancer du col de l’utérus) et l’expérimentation a été déjà faite dans 2 districts sanitaires. Cela s’est avéré ’’très prometteur’’, selon lui.
D’après le conseiller PEV de l’OMS, l’extension de l’expérimentation, dans tous les districts sanitaires du Sénégal, qui devait se faire en novembre 2017, a été repoussée à 2018. Mais le plan était déjà ficelé. ‘’La cohorte de 9 ans a été choisie, parce que quasiment 90% de cette cible se trouve à l’école primaire et cela permet de ne pas se disperser à toucher les autres cibles qui risquent de surélever les besoins en vaccin qui sont assez chers. Une dose coûte 18.000 FCFA et il en faut 2 par filles’’ dit-il. Toutefois, ajoute t-il, avec GAVI le vaccin est gratuit. Ce qui fait que depuis 2014, les filles de 9 ans, habitants dans les districts pilotes de Mékhé (district rural) et Philippe Maguilène Senghor (district urbain) sont vaccinées gratuitement.  ‘’On s’arrange afin de pouvoir vacciner en novembre pour la 1-ère dose et faire la 2-ème dose 6 mois après, en mai, avant la fin de l’année scolaire’’, a dit Dr Diallo. Il a précisé que le district de Khombole a été enrôlé cette année dans la phase pilote et qu’il était même prévu le passage à l’échelle dans tous les districts du Sénégal. Mais compte tenu de l’indisponibilité du vaccin chez les firmes, l’extension a été reportée.  ‘’Certes la demande en vaccin contre le cancer du col de l’utérus est très forte, mais GAVI a assuré qu’en 2018, le Sénégal sera prioritaire et recevra la totalité de sa commande en vaccin contre le HPV’’ a confié docteur Aliou Diallo.
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Thierno Bocoum, Mankoo Taxawu Senegaal : “Ce sont les populations qui décident et non les biceps et les armes brandis”.

’’LES LÉGISLATIVES NE SERONT PAS REPORTÉES’’, SELON MAHAMMAD DIONNE