Candidature de Madické : Macky Sall ne veut plus entendre son nom y être mêlé

Après la déclaration de la candidature à la présidentielle de 2019 de Me Madické  Niang,  Me Abdoulaye Wade avait soutenu, dans un communiqué que le chef de l’Etat était à l’origine de cet acte qu’il a qualifié de «complot.» Car pour le Secrétaire du Parti démocratique sénégalais (Pds), son compagnon a posé une «candidature de collusion, téléguidée par Macky Sall qui cherche  désespérément, et  par tous moyens, un second mandat que les Sénégalais ne sont pas prêts à lui accorder.»

Face à ces accusations, le ministre conseiller en communication de la présidence de la République El Hadji Kassé  est monté au créneau pour répondre aux «suppositions» du  prédécesseur de Macky.  «N’eut été le respect  que nous  devons aux Sénégalais, nous  n’aurions pas répondu aux accusations de Abdoulaye Wade. Et pour deux raisons. Parce qu’ils sont habitués  à des accusations fallacieuses, pour préparer l’opinion à leur défaite du prochain scrutin du 24 février prochain. Deuxièmement nous sommes plus concentrés  à la mobilisation de nos électeurs et de nos partisans qui ont attestés la pertinence et la qualité des réalisations de Macky Sall.»

Et de poursuivre sur la Rfm : «depuis 2012 l’opposition est habitué à fabriquer  ces genres de  discours, pour  jeter  le  discrédit sur le chef de l’Etat.  Et maintenant même si dans un parti il y’a problème on jette le dévolu sur le Président Macky. Et ces comportements sont radicules. C’est pourquoi  nous ne prêterons  aucune attention à ces genres de propos. L’essentiel pour nous est de rester sur le terrain,  convaincre les Sénégalais sur notre programme.»

Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*