Accueil / A la une / Cartes d’égalite des chances : Pour une meilleure effectivité des services offerts

Cartes d’égalite des chances : Pour une meilleure effectivité des services offerts

Le président de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées a indiqué hier, à Saly, que plus de 26.000 cartes ont été produites sur un objectif de 50.000 en fin 2017. Une performance saluée par Yatma Fall qui a plaidé pour une accélération de la production, mais aussi une meilleure effectivité des services offerts par la carte.

En marge de l’atelier de revue annuelle des programmes d’autonomisation la Direction générale de l’Action sociale (Dgas), Yatma Fall s’est réjoui de l’institution de la carte d’égalité des chances lancée par le président Macky Sall.

Cette carte, a-t-il rappelé, est un programme de filet social dont l’objectif est d’aider la personne handicapée qui en est détentrice à avoir un accès beaucoup plus facilité aux services sociaux de base.

« Aujourd’hui, nous sommes à plus de 26.000 cartes produites sur un objectif de 50.000 en fin 2017. Le rythme est bien tenu, il faut accélérer la production. Mais le plus gros problème de cette carte, c’est l’effectivité des services offerts », a indiqué le président de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées.

Si l’objectif de cette carte est d’aider la personne handicapée à avoir un accès beaucoup plus facile aux services sociaux de base comme la santé, l’éducation, la formation, le transport, l’accessibilité, l’habitat, le financement et autres, il n’en demeure pas moins que son effectivité pose problème.

« Pour que la carte puisse être utile et servir à quelque chose, il faut que tous les ministères sectoriels impliqués mettent la main à la pâte », a laissé entendre M. Fall. Il a insisté sur la nécessité de tenir un Conseil présidentiel sur le handicap.

Cette rencontre, a dit Yatma Fall, permettra de regrouper, autour du président Macky Sall, tous les acteurs concernés et sera un moment de plaidoyer et une occasion pour le chef de l’État de donner des directives fermes aux ministères concernés pour que cette carte soit une réalité. ( Soleil )
senego

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Le Sénégal va sombrer dans le noir si l’Etat ne paie pas à la Senelec ses 235 milliards

Share this on WhatsApp Si l’État du Sénégal  et les collectivités locales ne sortent pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)