Accueil / A la une / Casamance : Deux rebelles mis en prison, 3 champs de chanvre indien détruits et des armes et munitions saisies

Casamance : Deux rebelles mis en prison, 3 champs de chanvre indien détruits et des armes et munitions saisies

Deux rebelles ont été faits prisonniers, 3 champs de chanvre indien détruits et des armes et munitions saisies, lit-on dans un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).

L’opération de sécurisation enclenchée par les Armées après l’assassinat de 16 personnes dans la forêt de Bayotte, dans la zone de Nyassia, région de Ziguinchor, se poursuit toujours. Une opération qui a vise à nettoyer la zone afin de permettre aux populations de se livrer en toute quiétude à leurs activités, mais qui ne va pas sans risque. Selon un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) qui nous est parvenu hier, «au cours de la conquête de la base d’Ahinga, dans la zone de Nyassia, deux rebelles ont été pris et mis à la disposition de la gendarmerie. Les militaires ont également détruit trois champs de chanvre indien et saisi des armes de guerre et des munitions».

Le document poursuit que «les armées, quant à elles, déplorent malheureusement un mort et un blessé». Toutefois, «l’armée nationale poursuivra, avec détermination, les opérations de sécurisation aussi longtemps que nécessaire afin de garantir la libre circulation des personnes et la préservation de leurs biens», indique toujours l’Armée.

Suite aux exactions répétées des bandes armées sur les populations civiles dans le département d’Oussouye, en particulier dans le secteur de Nyassia, «les armées mènent des opérations de sécurisation afin de mettre fin aux activités criminelles des rebelles. Ces opérations visent à neutraliser les rebelles, à démanteler les bases et zones de transit supposées ou réelles et à lutter contre les trafics illicites de chanvre indien et de bois, en particulier, dans la forêt classée des bayottes », précise le communiqué signé par le Colonel Abdoul Ndiaye, directeur de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).

Daouda MANE, lesoleil

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

FRANCE CROATIE EN DIRECT

Share this on WhatsApp Share this on WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)