Accueil / Actualités / CASAMANCE : L’ASER CIBLE DES “ZONES SENSIBLES” POUR RENFORCER LE PROCESSUS DE PAIX

CASAMANCE : L’ASER CIBLE DES “ZONES SENSIBLES” POUR RENFORCER LE PROCESSUS DE PAIX

L’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) est en train de dérouler plusieurs projets dans plusieurs “zones sensibles” de la Casamance (sud), pour y apporter l’électricité et contribuer ainsi au renforcement du processus de paix, a déclaré jeudi son chargé de communication numérique, Mamadou Lamine Camara.
“Nous sommes en mission dans la zone sud du pays, notamment dans le nord Sindian au niveau de la commune de Djibidionne (Bignona), pour dérouler des projets d’électrification dans plusieurs villages. Cela permet de diminuer le sentiment de frustration et de renforcer ainsi le processus de paix”, a notamment dit M. Camara, dans un entretien avec l’APS.
A la tête d’une mission de l’ASER dans le sud du pays depuis quelques jours, Mamadou Lamine Camara s’est félicité de l’accueil des populations des villages situés non loin des bases des combattants du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFD, rébellion).
“Nous avions installé des dispositifs dans ces contrées, mais pour des mesures de sécurité, les travaux de maintenance et de contrôle n’ont jamais pu se faire correctement. Nous nous sommes rendus dans les profondeurs et dans des zones très craintes pour réactiver les machines et faire revenir l’électricité”, a-t-il souligné.
Il a signalé que les centrales solaires sont à l’arrêt “depuis quelques temps”. “A la suite de demandes répétées des élus locaux de la zone, nous avons jugé nécessaire de faire le déplacement sur le terrain pour illuminer les foyers, notamment dans les communes de Djinaky et de Djibidionne”, a encore dit M. Camara.
“Nous avons rencontré les populations bénéficiaires des services de l’ASER dans les contrées les plus reculées de la Casamance. Elles ont accueilli favorablement nos projets qui visent à réduire le sentiment de frustration, et surtout, à renforcer le processus de paix”, a-t-il insisté.

Il a souligné que le retour des kits solaires a eu des “impacts positifs” dans le vécu quotidien des populations. “Nous nous sommes rendus dans un village où la case de santé n’avait pas d’électricité. Elle est bien électrifiée après notre passage. Les foyers sont aussi illuminés et cela va impacter positivement sur les enseignements-apprentissages”, s’est-il réjoui.

Pour lui, “amener de l’électricité dans ces zones, c’est amener la paix en Casamance” et “contribuer au développement socio-économique avec la possibilité de mener des activités génératrices de revenus dans ces zones pleines de potentialités”.
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Attaque armée à Khombole : un gendarme blessé, 3 millions de Cfa emportés

Share this on WhatsApp Une nouvelle attaque à main armée a eu lieu à Khombole …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)