vendredi , octobre 19 2018
Accueil / Actusrégions / Casamance/Assises Combattants Mfdc-GRPC et populations zone des palmiers : Le processus de paix franchi un nouveau cap

Casamance/Assises Combattants Mfdc-GRPC et populations zone des palmiers : Le processus de paix franchi un nouveau cap

Procéder ensemble à une réflexion sur l’avenir de la Casamance, dans une ouverture d’esprit, dans la confiance et le respect mutuel pour un règlement définitif du conflit en Casamance. Tel est l’objet de la rencontre initiée ce samedi à Mongone par les combattants de la base de Diakaye. Outre les combattants d’Atika, cette rencontre a enregistré la présence d’une délégation du Groupe de Réflexion pour la Paix en Casamance (GRPC) conduite par le ministre d’Etat Robert et les populations de la Zone des Palmiers, une zone réputée zone de non-droits ; une assise sanctionnée par un communiqué conjoint signé par les trois parties

Pour l’aile combattante du Mfdc, le règlement du conflit casamançais passe par l’unification du mouvement irrédentiste, la préparation du processus de négociation avec le gouvernement et la signature d’un accord de paix définitif et inclusif. Et c’est fort d’ailleurs d’une telle conviction que les combattants du Mfdc du département de Bignona ont décidé de manifester à la face du monde leurs intentions constructives et de lancer un appel au ministre d’Etat Robert Sagna, président du GRPC qu’ils jugent incontournable dans le règlement du conflit ; et ce, pour une implication plus marquée dans l’accompagnement de ces dynamiques. C’est tout le sens de la rencontre de Mongone organisée ce samedi dans la localité de Mongone ; et localité où avait organisée la veille, une rencontre des femmes Enancorayes. Et pour ces assises rendues possible par les combattants du Mfdc, ces derniers venus de plusieurs cantonnements du département de Bignona ont réitéré à nouveau leur confiance à l’ensemble des membres du GRPC et exhorté du même coup les populations casamançaises à s’impliquer pour le règlement du conflit. D’ailleurs dans le communiqué conjoint qui a sanctionné cette rencontre tripartite et communiqué signé par Robert Sagna pour le GRPC, Pape Sékou Sonko président du Comité des sages et Nouha Diémé dit Assambane Commandant en chef du camp de Diakaye, les  populations locales se sont à leur tour  félicitées de l’initiative de cette rencontre compte tenu du contexte qui prévaut dans la sous-région et ont invité les combattants du Mfdc au dialogue, au dépôt des armes et à la réalisation de leur unité. Et quant au ministre d’Etat Robert Sagna, il a, dans ce même communiqué, accepté l’appel qui lui a été lancé et a renouvelé son engagement permanent ainsi que celui des membres du GRPC dans le règlement définitif du conflit. Le communiqué stipule que le président du GRPC a en outre saisi cette opportunité pour rappeler à l’assistance la main tendue du président Macky Sall pour un retour rapide de la paix en Casamance dans le dialogue et la conception. Car le souhait du président de la république, dont l’option a-t-il dit n’est une option de guerre mais plutôt de paix, est selon Robert Sagna, de mettre fin à ce conflit qui n’a que trop duré, que les armes soient, poursuit il, définitivement déposées et que tous les efforts soient consacrés au développement de la région. Le ministre d’Etat Robert Sagna pour qui, le président Macky Sall a évité la guerre en Gambie et ne peut donc la recréer en Casamance, a ainsi, face aux enjeux de l’heure, marqué son accord pour travailler en synergie avec le Mfdc et les populations pour ramener la paix en Casamance. Et après avoir salué l’engagement des combattants à éviter la violence comme moyen de revendication, le président du GRPC a insisté également sur la nécessité de l’unification du Mfdc et plaidé pour une bonne préparation des négociations de paix avec le gouvernement. Et sur ce point, le communiqué conjoint stipule que le GRPC à ce sujet, a esquissé un certain nombre de propositions qu’il présentera en temps opportun aux différentes parties.

Pour rappel, cette rencontre de Mongone a été initiée par les combattants du Mfdc du camp de Diakaye situé dans le département de Bignona. Une rencontre rehaussée par la présence d’une  délégation des combattants du Mfdc conduite par Assambane Diémé commandant du camp de Diakaye, celle du GRPC dirigée par son coordonnateur le ministre d’Etat Robert Sagna et des  populations locales représentées par des notables, des imams, les femmes et le représentant de l’édile de Djignaky.

Source : Scoopsdeziguinchor.com 

About Diouf Babacar

Voir aussi

MAGAL – Ila Touba : Macky «ouvre» le péage aux pèlerins

Share this on WhatsApp Les pèlerins en partance pour la cité religieuse de Touba pourront …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)