A la une Actualités

Cheikh Kanté parlant de la nouvelle ville de Diamniadio : « Y a même des chefs d’Etat africains qui viennent s’inspirer de ce modèle »

La rencontre organisée ce jeudi à Rufisque par la Plate-forme des forces de l’émergence a servi de tribune au Dr Cheikh Kanté pour revenir sur quelques aspects du bilan du Président Sall, à la veille de l’élection de 2019.

Celui qui a en charge le suivi du Plan Sénégal Emergent a fait savoir que « Diamniadio est une innovation majeure par rapport aux villes non seulement africaines, mais mondiales ». « Y a même des chefs d’Etat africains qui viennent ici s’inspirer de ce modèle », fait encore savoir le ministre.

Ainsi, il rappelle qu’il y a cinq piliers de l’émergence : la population de qualité en quantité ; la transformation structurelle de l’économie ; l’urbanisation, des infrastructures de qualité et des institutions fortes.

Au rayon de l’Energie, il a déploré les coupures intempestives d’électricité notées avant l’accession de Macky Sall au pouvoir. « Voyez-vous des coupures aujourd’hui ? », demande-t-il à l’assistance, composée de l’ex-ministre Ndioro Ndiaye (présidente du mouvement Constance républicaine, de Mme Diouma Dieng Diakhaté, du Grand Diaraf de Bargny, des notables religieux et coutumiers et des militants venus des quatre coins du département… Cette assemblée a enregistré de nouvelles recrues, dont Mme Aïda Sabara, transfuge du Parti démocratique sénégalais.

Le leader de la plate-forme a mis le curseur sur d’autres performances économiques à l’actif du régime actuel comme l’électrification 1500 villages par an pendant trois ans, alors que, oppose-t-il : « 1649 villages ont été électrifiés entre 1960 et 2012 ».

Grâce au Pudc, souligne le ministre, 576 km de route ont été réalisés ; 735 villages connectés ; 350 000 Sénégalais ont accès à l’eau à partir de 229 forages et 169 châteaux-d‘eau…

Au chapitre de la lutte contre la féminisation de la pauvreté, il s’est réjoui des résultats importants obtenus. « Aujourd’hui, les femmes sont au cœur du développement », magnifie M. Kanté. Exhortant celles-ci à se donner corps et âme pour permettre au chef de l’Etat d’avoir au moins trois millions de parrains.

Dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)