,

Conférence de Bamtaare Senegal : un moment de plaidoyer en faveur de l’éducation

La conférence des femmes de Mouvement Bamtaare Sénégal du guide religieux Chérif Léhéibe organisée annuellement à Kolda a eu lieu ce dimanche 11 juin.

Cette édition 2017 qui a eu pour thème « Rôle et responsabilités de la femme musulmane en faveur de l’éducation » a été une occasion pour faire le plaidoyer en faveur de l’éducation des enfants puisque de plus en plus, « on assiste à une perte de valeurs et,  nombreux sont les parents qui empruntent la voie de la démission » pour laisser leur place  à la rue qui va se charger de l’éducation de leur « bouts-de-bois de Dieu », a fait savoir pour le déplorer un des conférencier.

Selon cet imam, la femme doit accepter de jouer pleinement sa partition dans l’éducation des enfants au sein de la famille. « Elle sont incontournable », a-t-il martelé. Mieux, « La femme est la porte d’entrer du monde, la porte d’entrer de la société. Tout se construit à partir de la femme », renchérit le Guide religieux Chérif Léhéibe Aidara par ailleurs président national du Mouvement politique citoyen Bamtaare Senegal.

Dans la même veine, El Hadji Souleymane Guèye, président des imams et oulémas de Goudomp dans le Balantacounda soutient que « l’enfant est éduqué dix ans avant de marier sa maman ». Une façon d’inviter à bien choisir la mère de ses enfants, le faire parmi les femmes respectueuses des valeurs de la société, bien éduquée…

Cette conférence religieuses qui s’inscrit dans le cadre du programme Ramadan de Bamtaare Senegal a été aussi un moment de prière pour « des élections législatives paisibles, démocratiques et transparentes ». Mais aussi pour « un hivernage pluvieux et des récoltes abondantes »

Source : koldanews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

LE SÉNÉGAL BIENTÔT PREMIER CONTRIBUTEUR DE TROUPES DE LA MINUSMA (MACRON)

Refoulements d’égouts : PIKINE « Tableau WALO » manifeste sa colère