, ,

CONTRIBUTION: ALERTE POUR L’APR DE LOUGA

Monsieur le Président du Parti, les pionniers de l’APR qui vous avez soutenus lors des élections présidentielles 2012, avec un taux de pourcentage de 29% au niveau du département de Louga, se sont maintenant rangés vers l’opposition. Cependant, quelques responsables sortis du lot sont de frustrés et la seule raison de leur fidélité reste l’amour qu’ils portent pour le Pati et ils comptent défendre l’intérêt du parti jusqu’au bout. Et pour causes :

  • Ils ne peuvent plus se situer dans le Parti
  • La présence d’une multitude de Leaders ne pouvant pas gérer le Parti à Louga

Suite à l’audience que vous nous aviez accordez le 5 Janvier 2014, vous nous aviez promis de mettre en place un interlocuteur pour régler tous les problèmes au niveau du département de Louga. Mais à notre grande surprise, cet interlocuteur ne voit pas plus loin que son nez.

Nous vous alertons donc, par rapport à la situation délétère qui secoue actuellement le Parti de l’APR à Louga et cela risque de causer des désagréments pour les élections législatives à venir.

Concernant la Commune de Louga, une gestion nébuleuse des parcelles (une vente illégale et personnelle des élus) restent un palabre dans toutes les artères de la ville.

Et pour exemple : les parcelles de ISRA ont installé des débats sans réponses valables pour les contribuables. Un adjoint du Maire, très prés de ce dernier, en collaboration avec des courtiers passe son temps à vendre des terrains pour son propre compte. Et s’il s’agit de le nommer, je n’hésiterais pas une seconde. Et j’envisage de déposer une plainte à l’OFNAC comme vous l’avez prôner dans votre politique de développement : une gestion vertueuse et sôbre.

Le Maire en personne a déçu toute la population de Louga. Car pour rappel il est élu par la population de Louga commune et non par ceux de Dakar.

Nous avons fait de lui ce qu’il est devenu aujourd’hui, donc il doit en conséquence s’en rendre compte.

Aux dernières nouvelles, il veut proposer au poste de Député ses deux  inconditionnels adjoints : Djiby Diallo et Madame Ndoye.

Mais ni les populations, ni les militants, ni les responsables du PARTI ni le département de Louga ne sont pas partant pour ce choix.

On demande à son excellence Macky Sall d’être vigilent par rapport aux investitures de ces échéances à venir. Parce que nous ne voulons plus répéter les erreurs de 2014.

SIDY DIALLO, Coordonnateur la COJER départemental de Louga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

VERS LA CONSTRUCTION DE 4 NOUVEAUX DAC

(Vidéo) 20 Avril 2017: Célébration de la journée du Talibé à Thies avec la fédération Kajoor Jankeen et ses partenaires