Corruption présumé: Pelé et l’ancien président du Brésil, Lula blanchissent Lamine Diack

Inculpé pour corruption et blanchiment aggravé et assigné à résidence surveillée en France depuis trois ans, Lamine Diack ne voit toujours pas le bout du tunnel.

Mais, l’ancien président de l’Iaaf peut compter sur les témoignages de la star brésilienne de Football, le roi Pélé et de l’ancien président du Brésil, Lula.

En effet, interrogé sur cette affaire qui entache toujours l’organisation des jeux olympiques de Rio 2016, Pelé a nié l’existence de pots-de-vins. “Je n’ai jamais eu de conversation dans laquelle l’on a parlé de paiement illicite. Je me souviens qu’il était Sénégalais et qu’il était passionné par le Brésil, le football et Pelé”, a-t-il déclaré hier à Rio Edson Arantes do Nascimento, devant le juge.

Ce dernier a aussi soutenu n’avoir dit-il, “jamais eu de contact avec eux ou leurs familles”.

Pour sa part, l’ancien président du Brésil, Lula, a déchiré l’acte d’accusation. “Je n’ai jamais entendu parler de négociations illégales et je regrette qu’une plainte ait été déposée”, a-t-il déclaré.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*