,

Coupe abusive de bois à Kolda – Un gendarme et ses 3 complices condamnés à 18 mois de prison ferme

Cheikh Fall, gendarme auxiliaire en service à la brigade de gendarmerie de Kolda détaché au poste de Pata, Chérif Moulaye Baldé, intermédiaire, Abary Baldé, planton, et Ousmane Cissé, ASP, ont été condamnés par le tribunal de Grande Instance de Kolda à deux ans dont 18 mois d’emprisonnement ferme. Ils ont été reconnus coupables d’association de malfaiteurs, corruption passive et extorsion de fonds.

La carrière de Cheikh Fall, âgé de 25 ans, célibataire et sans enfant, aura été courte, voire très courte, dans la gendarmerie. A l’orée de sa carrière, le natif de Kaolack vient d’être condamné à 2 ans dont 18 mois d’emprisonnement ferme. Il avait passé 3 ans dans les rangs de l’armée sénégalaise avant de devenir un gendarme. Affecté à la brigade de gendarmerie de Kolda commune, il a été détaché au poste de Pata. Dans cette localité située dans le département de Médina Yoro Foula, le gendarme a voulu s’enrichir en se lançant dans le business lucratif de la coupe abusive de bois. Pour arriver à ses fins, il a mûri le plan simple de soustraire de l’argent aux coupeurs de bois.

Il ressort de l’enquête que dans la nuit du 19 au 20 juin 2016, Cheikh Fall a reçu un renseignement faisant état du passage de coupeurs de bois dans les alentours de la commune de Pata. Sur ce, il a fait appel à ses complices Ousmane Cissé, Agent de Sécurité de Proximité (ASP) et Abary Baldé, planton de son état. Ils se sont lancés à leurs trousses, à l’insu de son chef. Aux environs de 21 heures, ils ont quitté Pata à bord de motos pour se rendre dans la brousse à 2 kilomètres de la frontière sénégalo-gambienne. Sur place, ils ont tendu une embuscade aux coupeurs de bois. Après une heure d’attente, 5 charrettes remplies de troncs d’arbres ont fait irruption. Les trois mis en cause ont sommé les charretiers de s’arrêter. Trois parmi eux ont réussi à s’échapper pour aller alerter les populations de Pata. Qui sont venues jouer les intermédiaires. Les trafiquants de bois ont proposé au gendarme et ses acolytes, par l’intermédiaire de Chérif Moulaye Baldé, la somme de 30 000 Dallassis, soit 450 000 francs CFA. Ce que les trois comparses ont accepté.

Malheureusement pour eux, un habitant du village de Pata a informé le commandant de la brigade de gendarmerie de Kolda de ce qui s’est passé. Après avoir encaissé l’argent, Cheikh Fall a reçu un coup de fil de son commandant de brigade qui l’a enjoint de restituer l’argent et de conduire les charretiers et leurs butins au poste de gendarmerie. Devant la résistance des charretiers gambiens, Cheikh Fall et ses acolytes ont rebroussé chemin les mains vides. Arrêtés, ils ont été déférés au parquet de Kolda, le 22 juin dernier, puis conduits en prison.

Ce mercredi 29 mars, le gendarme a reconnu devant la barre du tribunal les faits qui lui sont reprochés. Finalement, le tribunal de Grande Instance de Kolda a condamné tous les quatre prévenus à deux ans dont 18 mois d’emprisonnement ferme.

Source : EnQuête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Paul Kagamé et Macky Sall nominés au super prix / Grand bâtisseur

Saint-Louis : Un élève coranique de 8 ans meurt électrocuté