Couples français disparus en Casamance : «Il n’y a aucun élément nouveau» (Robert Sagna).

Toujours aucun élément nouveau dans le dossier des couples français qui avaient disparu en Casamance en 1995. Robert Sagna qui se prononçait sur la question assure que jusqu’à présent, aucun élément ne permet d’accuser le Mfdc.    «Ce problème date déjà. Aujourd’hui, nous n’avons pas d’éléments nouveaux par rapport à ce dossier.  Et je ne peux pas dire qu’il y a des éléments nouveaux qui sont intervenus par rapport à ça». Ces propos sont du président du Groupe de réflexion sur la paix en Casamance (Grpc) qui se prononçait dimanche, sur la disparition de deux couples français en Casamance.

Par rapport aux accusations portées contre les combattants du Mouvement des forces démocratique de Casamance (Mfdc), Robert Sagna assure : «César Atoute Badiate, avec qui le contact est toujours permanent, ne m’a jamais dit qu’il détenait ces disparus. Je considère que ce sont des rumeurs, et je ne gère pas les rumeurs».  Les deux couples français ont disparu en Casamance depuis 1995, et les indices qu’avaient retrouvés le millier de soldats sénégalais affectés à leur recherche étaient leur véhicule dissimulé dans la «Forêt sacrée» ainsi que deux doigts sectionnés.
Source : pressafrik




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*