samedi , octobre 20 2018
Accueil / Sport / CRASH EN COLOMBIE : Comment les clubs ENDEUILLÉS  se sont-ils RECONSTRUITS ?

CRASH EN COLOMBIE : Comment les clubs ENDEUILLÉS  se sont-ils RECONSTRUITS ?

La catastrophe aérienne du club brésilien de Chapecoense réveille les vieux souvenirs de quatre clubs ayant déjà traversé pareille tragédie. À l’époque, comment s’étaient-ils reconstruits sportivement ?

TORINO, 4 MAI 1949

crash-en-colombie-comment-les-clubs-endeuilles-se-sont-ils-reconstruits_0

Quadruple championne d’Italie, équipe de toute une ville voire même de tout un pays, le Torino était censé briller encore de longues années sur le football transalpin en cette période d’après-guerre. Mais le drame du 4 mai 1949 a tout bouleversé. La quasi-totalité des joueurs étant décédée (seul un joueur n’était pas du vol), le Torino ne s’est jamais vraiment remis de cette catastrophe. Il lui a ainsi fallu de longues années – près de trente ans – avant de retrouver les sommets (titre de champion d’Italie décroché en 1976), mais le club n’a plus été aussi dominateur. D’autant que la Juventus, l’autre club de Turin, s’est de son côté mis à grandir dans les années 50, au point de nettement dépasser le « Toro ». Le Torino, en revanche, a gagné à jamais le cœur des Italiens, qui lui conservent encore aujourd’hui beaucoup d’attachement.  Ce drame a aussi eu des conséquences sur la sélection italienne. En 1947, dix joueurs du Toro avaient ainsi été alignés au coup d’envoi d’un match amical face à la Hongrie, et la Squadra Azzura aurait pu avoir de grandes ambitions si ces joueurs n’étaient pas décédés. Au lieu de ça, la Coupe du monde 1950 a été un échec (élimination dès le premier tour), et l’Italie a peiné pendant de longues années.

MANCHESTER UNITED, 6 FÉVRIER 1958

crash-en-colombie-comment-les-clubs-endeuilles-se-sont-ils-reconstruits_1

Les « Busby Babes », comme on les surnommait à l’époque, incarnaient la relève du foot anglais. Jeunes, brillants, coachés par Matt Busby, un entraîneur novateur qui leur fait confiance… Mais le 6 février 1958, un accident d’avion à Munich a tout brisé. Champion en 1956 et 1957, le club joue la Coupe d’Europe quand il est victime de son crash. Autant dire qu’il est au sommet, ou presque. Sauf que la mort de huit joueurs – dont Duncan Edwards, le prodige annoncé – change complètement la donne. Matt Busby, rescapé du drame, décide de reconstruire son équipe en prenant le temps. Il recrute de nouveaux joueurs (dont Denis Law) mais continue de miser sur des jeunes. Le plus célèbre d’entre eux : un certain George Best, le « cinquième Beatles », génie du ballon, dribbleur génial et parfait complément de l’austère Bobby Charlton, blessé à Munich en 58. La remontée du club s’effectue sur plusieurs années, et les Red Devils sont sacrés champions d’Angleterre en 1965, et gagne la Ligue des champions 1968. Le club est de retour sur les devants de la scène. Il ne les quittera plus.

EQUIPE OLYMPIQUE DU DANEMARK, 16 JUILLET 1960

Huit joueurs sont morts, ce jour-là, dans l’accident de leur avion en mer, entre le Danemark et la Suède. Les joueurs, la plupart très jeunes, devaient aller rendre visite à leur voisin scandinave afin de poursuivre leur préparation pour les JO dans le cadre d’un match amical. Ces huit joueurs venaient du club de Copenhague. La sélection olympique danoise, endeuillée, participe quand même finalement aux JO. Et malgré le drame, le Danemark prend la médaille d’argent, s’inclinant en finale contre la Yougoslavie.

L’ALIANZA LIMA, 8 DÉCEMBRE 1987

crash-en-colombie-comment-les-clubs-endeuilles-se-sont-ils-reconstruits_2

Le plus ancien club péruvien a été durement touché par le crash de l’avion de la marine péruvienne, qui ramenait les joueurs d’un déplacement à Pucallpa. Alors que le club était jusque-là leader du championnat péruvien, aucun joueur ne s’en sort. L’équipe réserve permet alors au club de conclure la saison, aidé par d’anciens joueurs ou des joueurs prêtés. Au final, évidemment, il ne gagnera pas le championnat, et mettra dix ans avant d’être de nouveau sacré

About Diouf Babacar

Voir aussi

Drame de Demba Diop : il ne reste plus que quatre supporters ouakamois en prison

Share this on WhatsApp Les familles des victimes du drame de Demba Diop ne feront …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)