Accueil / Actualités / DÉCHETS PLASTIQUES : ABDOULAYE BALDÉ PRÉCONISE UN RENFORCEMENT DU PARTENARIAT ENTRE LES ACTEURS

DÉCHETS PLASTIQUES : ABDOULAYE BALDÉ PRÉCONISE UN RENFORCEMENT DU PARTENARIAT ENTRE LES ACTEURS

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé, a réaffirmé, jeudi, sa volonté de renforcer le partenariat avec tous les acteurs en vue d’une gestion durable et écologiquement rationnelle des déchets plastiques à travers le territoire national.

“Le partenariat va aider à renforcer le système de collecte des déchets plastiques”, a expliqué M. Baldé lors de la cérémonie officielle de lancement de l’opération “Sénégal sans déchets plastiques”, initiée par Proplast industrie.

Il a souligné l’importance de cette opération qui renvoie à la seconde partie de la loi sur la gestion rationnelle des déchets, avec la mise à disposition de matériels de collecte à travers le pays.

“C’est tout le sens qu’il faudra donner à cet important programme qui vise à informer, sensibiliser nos compatriotes en vue de susciter un nouveau comportement citoyen autour de la gestion des déchets pastiques”, a t- il indiqué.

Le ministre ajoute que l’objectif de ce programme est aussi “d’appuyer le développement de filières de collecte, de valorisation et/ou d’élimination des déchets plastiques, considérés comme de véritables sources de création d’emplois et de lutte contre la pauvreté”.

Il a également indiqué que la dissémination des sachets plastiques affecte le cadre de vie, l’environnement et la santé, soulignant qu’ils constituent une véritable source de pollution.

Selon Abdoulaye Baldé, ils sont aussi à l’origine de l’encombrement des caniveaux et des égouts, contribuant ainsi à la récurrence de déversement des eaux usées ou des inondations.

Il a évoqué d’autres maux causés par ces sachets plastiques, parmi lesquels la dégradation des terres de culture qui entraîne une baisse des surfaces agricoles, du taux d’infiltration et par conséquent la réduction du rendement agricole.

Les sachets plastiques, a encore déploré M. Baldé, peuvent inhiber la photosynthèse et la germination des graines en impactant négativement la régénération des peuplements. Il a aussi signalé une mortalité accrue par indigestion et étouffement au niveau du bétail et de la faune due aux sachets plastiques.

“Pour le volet sanitaire, le brûlage des déchets plastiques entraîne la production de polluants (…) tels que les dioxines furannes qui provoquent le cancer, l’irritation des yeux ainsi que des maladies cardiovasculaires et respiratoires”, a t-il listé.

Par ailleurs, le ministre de l’Environnement a magnifié cette initiative qui vient d’être lancée, une année après l’entrée en vigueur de la loi relative à l’interdiction de la production, de l’utilisation des sachets plastiques de faible micronnage et à la gestion rationnelle des déchets plastiques.

“Cette initiative revêt un intérêt pour la lutte contre le péril plastique”, selon lui.

La manifestation qui a regroupé des industriels, des recycleurs du plastique et des acteurs du nettoiement est marquée, entre autres, par un accord de partenariat scellé entre Proplast industrie et l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG).
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Ross-Béthio : Le maire veut faire de l’enseignement préscolaire “une obligation”

Share this on WhatsApp Le maire de la commune de Ross-Béthio, Amadou Becaye Diop, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)