Des MILLIERS d’iPhone par nuit TRAVERSENT une frontière sur des DRONES

Un groupe de contrebandiers chinois a trouvé un nouveau moyen pour faire passer illégalement une frontière à des smartphones  qu’ils font traverser chaque nuit la frontière entre la Chine continentale et Hong Kong  avant que les douanes chinoises de Shenzhen  ne mettent fin à ce schéma.  Ils ont utilisé des drones et ce n’est pas un poisson d’avril !

Les autorités ont arrêté fin mars 26 suspects qui opéraient depuis six (6) mois près de la frontière avec Hong Kong. À la nuit tombée, les malfaiteurs installés sur les toits de deux (2) édifices à Shenzhen fixaient des sacs contenant des iPhone reconditionnés sur des drones pour les envoyer sur le toit d’une maison située de l’autre côté de la frontière. Chaque vol aller-retour d’un drone permettait de transporter 10 iPhone à une distance de 200 mètres, à Hong Kong.

«C’est le premier cas d’utilisation de drones pour une contrebande transfrontalière en Chine », a déclaré jeudi un représentant des douanes de Shenzhen lors d’une conférence de presse. ​Le transfert ne prenait que quelques secondes. Le groupe pouvait faire passer la frontière à 15.000 smartphones en une nuit, d’après le responsable.

En 2017, la Chine, l’un des plus grands producteurs de drones, a durci les mesures de régulation de ce marché. Elle a notamment adopté des lois qui interdisent l’exploitation des appareils sans pilote à proximité des terrains privés, des sites touristiques et des aéroports et obligeant les propriétaires de drones d’un certain poids à se faire enregistrer auprès des autorités.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*