Des PILULES pour «ANÉANTIR  les Musulmans» sèment la PANIQUE en Afghanistan

En Afghanistan, de nouveaux compléments alimentaires ont donné lieu à un scandale de grande envergure, des experts auto-proclamés estimant qu’il s’agirait de substances élaborées pour anéantir la civilisation musulmane. «Ne permettez pas à votre fille de prendre ce comprimé, c’est un plan des mécréants visant à anéantir les Musulmans. Ces comprimés sont en effet des pilules contraceptives. Partagez ce message», peut-on lire dans une publication largement diffusée depuis début mars en Afghanistan.

 Cependant, un coup d’œil à la photo jointe à la publication suffit pour se rendre compte que le comprimé en question n’est absolument pas une pilule contraceptive.D’ailleurs, la composition des médicaments qu’on peut lire sur l’étiquette semble confirmer les propos de la publication, les comprimés contenant du fer et de l’acide folique. Ces substances favorisent la production de globules rouges et n’ont aucun impact sur la prévention de la grossesse.

Bien que l’origine des rumeurs véhiculant les «effets nocifs» des comprimés reste encore à préciser, la publication est parvenu à identifier le médicament.  Il s’agit d’un complément alimentaire distribué chaque semaine dans les écoles publiques par le gouvernement afghan  et l’organisme américain de développement USAID.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*