Désormais libre, Laurent Gbagbo rejoint sa seconde épouse en Belgique

La Belgique a confirmé ce samedi 2 février sa volonté d’héberger Laurent Gbagbo.

Laurent Gbagbo et Nady Bamba – Archive

« Répondant à une demande de coopération de la Cour pénale internationale, la Belgique a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo », a expliqué un porte-parole du ministère, Karl Lagatie, précisant ne pas savoir si l’ex-président se trouvait en Belgique.

Bruxelles répond  « à une demande de coopération de la Cour pénale internationale, la Belgique a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo », indique un porte parole du ministère des Affaires étrangères.

Il n y a donc pas de surprise à voir l’ex président ivoirien en  Belgique, car sa seconde épouse Nady Bamba, 47 ans, épousée lors d’un mariage coutumier en 2001 et avec qui il a un fils, vit actuellement en Belgique. Et la CPI, pour sa part privilégie une destination où les personnes acquittées ont une attache familiale, apprend Lebledparle.com. Musulmane pratiquante, Nady Bamba a été correspondante de la radio Africa n°1 et a fondé le groupe de communication Cyclone, dont le directeur général est son cousin. Après la chute du président, elle s’exile à Accra (Ghana), évitant tout contact avec les pontes de l’ancien régime.

Cependant, malgré cette libération Laurent Gbagbo ne peut pas voyager en dehors de la circonscription dans laquelle il sera établi et doit remettre son passeport au greffe. Autre contrainte, Laurent Gbagbo ne peut pas faire de déclaration publique.

En claire, jusqu’à ce que l’affaire soit définitivement close, l’ancien dirigeant ivoirien devra, le cas échéant, « se tenir à tout moment à disposition de la CPI »

Concernant Charles Blé Goudé, il n’y a pour l’instant pas de confirmation sur sa destination. Le greffe a cependant déposé plusieurs requêtes auprès de plusieurs pays au sein de l’Union européenne.

Source lebledparle.com




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*