Accueil / International / Deux F-35 israéliens SURVOLENT l’espace aérien iranien

Deux F-35 israéliens SURVOLENT l’espace aérien iranien

L’espace aérien iranien aurait été violé par deux (2) avions de combat israéliens de type F-35  durant le mois de mars selon le quotidien Al Djarida.  Selon le quotidien, «les deux (2) avions auraient traversé d’abord les espaces aériens, syrien et irakien, avant d’entrer dans celui de l’Iran», en précisant que les deux (2) appareils «auraient exécuté des vols de reconnaissance et d’identification de cibles dans les régions de Bandar Abbas, Ispahan et Chiraz». Les deux F-35 israéliens, souligne le quotidien, «auraient volé à très haute altitude au-dessus d’autres régions le long du littoral du Golfe persique dont on pense qu’ils abritent des installations liées au programme nucléaire iranien».

«Les deux (2) avions auraient réussi à échapper à tous les radars des défenses antiaériennes des pays traversés» sans toutefois préciser si cette opération a été coordonnée avec l’armée américaine, sachant qu’Israël et les États-Unis ont effectué des manœuvres militaires conjointes durant le mois de mars dont le nom de code était «Juniper Cobra 2018».Pour rappel, dans la matinée du 10 février, Israël a attaqué une base aérienne située près de Palmyre, en Syrie, en représailles à l’incursion dans son espace aérien d’un drone appartenant prétendument à l’Iran. Après la perte d’un avion de combat F-16, Israël a également bombardé une dizaine de cibles près de Damas qualifiées par l’armée israélienne d’installations témoignant de la présence militaire iranienne en Syrie.

About Diouf Babacar

Voir aussi

Comment et dans quel but Israël «VOLE» des nuages à l’Iran ?

Share this on WhatsApp Alors que l’Iran fait face ces dernières années à de fortes …

One comment

  1. Faux et impossible.les f-35 ayant un rayon de 2000 km ne peuvent faire une mission de reconnaissance sans “ravitaillement en vol”, vu la distance. Le ciel syrien fermé par les radars russes “flint”, impossible de survoler la Syrie et l’irak ,sans être détecté. Le f-22 raptor américain,furtif,est détectable déjà par certains radars de basses fréquences. Dernier point ,avec une vitesse de mach 1.7 (1700 km/h) ,les chasseurs “intercepteurs” russes et iraniens, mig 31de vitesse mach 3(3700km/h) les auraient interceptés. Impossible vu la profondeur géographique des sites supposés être survolés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)