lundi , octobre 22 2018
Accueil / Economie / D’ici 2025, près de 194 milliards de dollars seront INVESTIS dans l’amont pétro-gazier africain (Analyste)

D’ici 2025, près de 194 milliards de dollars seront INVESTIS dans l’amont pétro-gazier africain (Analyste)

 Selon Peter Heath, analyste du marché du pétrole et du gaz pour la région Afrique chez Global Data, environ 194 milliards devraient être investis dans le développement en amont de projets pétroliers et gaziers, sur l’ensemble de la région. Au total, 93 projets sont concernés par ces investissements. Les dépenses d’investissement pour les projets conventionnels, non conventionnels et de pétrole lourd seront respectivement de 88,9 milliards de dollars, 3 milliards de dollars et 1,9 milliard de dollars. Les projets de gaz conventionnel nécessiteront un investissement de 99,1 milliards de dollars, tandis que les investissements dans des projets de gaz non conventionnel et de méthane de houille représenteront 0,7 milliard de dollars.

Selon l’analyste, le Nigéria repartira avec la part du lion sur l’ensemble de ces investissements avec une enveloppe prévue de 48 milliards de dollars, soit 24,8% des investissements à venir dans les 8 prochaines années. Ceci, avec notamment des projets comme le projet ultra profond Zabazaba-Etan, le Bonga North en eaux profondes qui nécessite 8,9 milliards de dollars et le Deepwater Bonga Southwest / Aparo avec 3,9 milliards de dollars. Il faut souligner que ces trois projets sont des projets conventionnels.

L’Angola qui est le deuxième plus gros producteur du continent devrait recevoir 11,3% du total de ces investissements avec des projets phares comme le projet pétrolier Kaombo, pour 5,1 milliards de dollars, le projet pétrolier Orca pour 3,7 milliards de dollars et Lucapa, pour 3,2 milliards de dollars. La Tanzanie, l’Ouganda, l’Algérie, l’Égypte, le Kenya, le Sénégal et le Cameroun recevront ensemble 44 milliards de dollars, soit environ 28% du total des dépenses d’investissement pour les projets à venir au cours des huit prochaines années en Afrique.

senegalinfos.com avec Agence Ecofin

About Diouf Babacar

Voir aussi

Dette publique : Amadou Bâ autorisé à contracter plus de 1 317 milliards Cfa en 2019

Share this on WhatsApp Alors que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international s’émeuvent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)