,

Djoloff : L’obtention de la nouvelle carte d’identité pose un véritable casse-tête pour les populations.

La commission pour le renouvellement des cartes d’identité biométrique, installée à la sous-préfecture de Sagatta Djoloff n’est plus fonctionnelle depuis, avant-hier Vendredi. Le manque de cartouche est à l’origine de l’arrêt des opérations a fait savoir, Moussa Yatt, sous-préfet dudit arrondissement. Du coup, les populations devront prendre leur mal en patience si à en croire le chef de l’exécutif qui dit avoir informé les autorités compétentes mais jusqu’ici, sa demande est sans suite.
Ce désagrément vient s’ajouter sur les nombreuses difficultés que rencontrent les populations de la commune de Dahra pour l’obtention de la nouvelle carte.
Et pour cause, la commission devant procéder aux opérations de renouvellement pour ces populations de la ville, la plus peuplée du département de Linguère, n’est pas jusqu’ici installée. Ainsi, pour s’en procurer, les dahrois, n’avaient qu’une seule alternative se rendre à la sous-préfecture de Sagatta Djoloff où les opérations sont au point mort. Chaque jour, c’est des centaines de citoyens qui s’y prennent d’assaut à l’aube jusqu’aux heures tardives de la soirée, sans pour autant que leurs préoccupations ne soient satisfaites.
Il faut signaler que depuis le 13 Décembre dernier, date à laquelle la commission avait été installée, 1844 personnes ont été inscrites.
Ndèye Mingué SECK
doloffactu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Youssou Ndour sur ses concerts: « Il faut que je laisse la place aux jeunes… Maintenant que je suis un homme d’Etat… »

SANDIARA ET SA ZONE INDUSTRIELLE TABLE À TERME SUR 10 MILLE EMPLOIS