Docteur Ndiaye chez Arame Sylla à Randouléne Nord: “Le grand combat, c’est ici à Malick Kairé”

Ce 27 janvier 2019, Docteur Pape Amadou Ndiaye a déjà revêtu  son manteau  de mandataire en allant au quartier  Randoulène à la rencontre de ses militants.

Retrouvant des groupements de femmes déjà initiées et accompagnées à travers des projets économiques qui ont à leur tête Arame Sylla, il est dans « le temps de l’action » et du respect du mot d’ordre, à savoir une démarche de proximité et de porte à porte.

Avec la présence remarquée de responsables comme Alioune Badara Diagne, des  jeunes comme  Gilbert Samb, de grandes dames comme  Anta Sarr et Aïcha Aw,  diverses obédiences, les gens ont certes remercié leur mentor, mais demandé aussi davantage de moyens et de reconnaissance, pour parvenir dans l’unité, à récolter avec l’APR les  fruits de leurs sacrifices et de leur engagement.

 Dans le but de gagner le centre de vote  Malick Kairé et donner à Macky Sall un 2ème mandat et une victoire au 1er tour, Docteur Pape Amadou Ndiaye a recommandé de défendre son  bilan : « plus de coupure intempestives d’électricité,  plus d’augmentation des prix des denrées de première nécessité, mais davantage de routes et une production record dans le riz local….. ».

Voter pour Macky Sall, c’est alors choisir la continuation de ses  réalisations.

 Pape Amadou Ndiaye,  mandataire du comité électoral de la zone- ouest a  effectué une tournée  politique au quartier Randoulène nord, fief de sa coordonnatrice, Aram Sylla. On pouvait noter au cours de ce grand meeting, la présence de grands responsables politiques de BBY comme Anta Sarr de l’Afp ,  Aicha  Aw du mouvement «  Dolil Macky », Yacine du directeur de la Poste, Siré Dia, une délégation de la directrice de l’Anam, Ndèye  Tické Ndiaye, Alioune Badara Diagne, grand responsable politique. On notait aussi la présence massive de la population dont  des groupements féminins. Dans son allocution, Papa   Amadou Ndiaye a soulevé le point crucial de l’électorat du centre de vote Malick Kairé Diaw. Certes, il ‘est plus la chasse-gardée exclusive, du président du parti Rewmi mais,  reste toujours un enjeu de taille, même si l’écart  des voix  entre  Idrissa Seck est son principal challenger, Macky Sall s’est réduit,  comme une peau de chagrin. « C’est ici que va se livrer le combat final (de la bataille de Thiès) où l’Apr va affronter à son adversaire (Idrissa Seck) dont l’issue dit leur être favorable » commente lucidement le mandataire Pape Amadou Ndiaye qui estime « que les responsables de BBY semblent de vue » cet aspect du problème.   Auparavant, Aram Sylla avait aussi attiré l’attention de ses partisans sur la particularité du dit centre pour de multiples raisons : absence de responsables politiques dans les sphères étatiques et disposant de moyens conséquents.  Entourée de son équipe de choc à l’instar de Saliou Ndiaye, Alioune Badara Diagne Gora Aw , Abib , la coordonnatrice  Aram Sylla  se porte garante de l’engagement des femmes et des jeunes de Randoulène nord pour gagner le centre de vote longtemps resté bastion du candidat Idrissa Seck. Néanmoins, elle  demande la main –mise de tous les responsables de BBY pour y arriver car avait –elle averti en substance : « gagner le centre de vote Malick Kairé Diaw n’est pas une mince affaire ». En tout été de cause, les maîtres-mots du docteur Ndiaye  est de faire une campagne de proximité en faisant du porte à porte suivant les recommandations du chef de l’Etat et de gangner à tout prix, les centres de vote  de Malick Kairé Diaw de 





Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*