DonalTrump a traité le président syrien Bachar El-Assad d’ANIMAL

Le président des États-Unis a récemment traité le président syrien d’animal. La diplomatie syrienne a répondu à l’insulte, soulignant que c’est au peuple syrien de donner les caractéristiques de son chef d’État. Le ministère syrien des Affaires étrangères a répondu aux insultes du président américain Donald Trump, qui a traité d’« animal » son homologue syrien Bachar el-Assad  . « Si vous êtes un animal vous-mêmes, il ne faut pas penser que les autres sont vos égaux. Bachar el-Assad est le président d’un État souverain, il a été élu par le peuple. C’est donc le peuple syrien et non Donald Trump qui doit donner ses caractéristiques », a déclaré le  vice-ministre syrien des Affaires étrangères.

Traitant Bachar el-Assad d’« animal », le chef de l’État américain Donald Trump a souligné que l’administration de Barack Obama avait dû décider de frapper la Syrie avec des missiles. Les États-Unis ont effectué, dans la nuit du 6 au 7 avril, une frappe de missiles contre la Syrie, accusant le gouvernement de Bachar el-Assad d’avoir eu recours à des armes chimiques à Khan Cheikhoun, où, selon des sources locales proches de l’opposition, une attaque aurait fait 80 morts et de 200 blessés. La Russie a critiqué la démarche de Washington et a réclamé des preuves de l’implication de Damas dans cette attaque présumée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*