Accueil / Actusrégions / DU MATÉRIEL MÉDICAL ET INFORMATIQUE À LA COMMUNE DE DIARRÈRE

DU MATÉRIEL MÉDICAL ET INFORMATIQUE À LA COMMUNE DE DIARRÈRE

La commune de Diarrère, dans le département de Fatick (ouest), a réceptionné dimanche un lot de matériel sanitaire destiné aux structures sanitaires de la localité, a constaté l’APS.

Ce don du chef du service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger Moïse Sarr et de ses partenaires est composé d’un lit médicalisé, de matelas orthopédiques, de fauteuils roulants, chaises, de matériel de bureau et de tables de consultation.

Il devrait “donner un nouvel élan aux structures” sanitaires de Diarrère qui “n’étaient pas bien garnies” sur ce plan, a déclaré M. Sarr, par ailleurs conseiller municipal à Diarrère.

Ces équipements seront distribués à ‘”toutes les structures sanitaires de la commune de Diarrère”, pour contribuer à améliorer la situation des structures concernées, a-t-il promis.

Le chef du service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger a annoncé vouloir également contribuer à équiper les écoles de la commune de Diarrère en outil informatique.

“De par mes relations en France, j’ai réussi à avoir une trentaine d’ordinateurs, d’imprimantes multifonctionnelles et des photocopieuses pour les lycées de ma commune”, a dit Moïse Sarr.

Ces ordinateurs seront dispatchés entre le lycée de Diarrère, celui de Diohine et le CEM de Bicole, en attendant la construction de salles informatiques et la formation d’un personnel adapté, a-t-il précisé.

Il signale par ailleurs que la commune de Diarrère dispose d’un financement pour construire “au minimum six salles de classe pour Bicole”.

“Nous avons déjà introduit une requête au niveau du ministère de l’Education nationale et nous ne ménagerons aucun effort pour obtenir cette autorisation parce que nous voulons rapprocher l’école des populations”, a-t-il fait savoir.

Le chef du service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger a en outre indiqué que ses partenaires avaient dégagé une enveloppe de 15 mille euros soit 10 millions francs CFA pour raccorder certains villages de Diohine en eau potable.

Mais avant cela, “des études seront lancées et nous allons avec le gouvernement, la mairie et surtout les populations, procéder très prochainement à l’exécution de ce programme”, a annoncé Moïse Sarr.

M. Sarr affirme que le directeur général de l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (AEME), Birame Faye, a pour sa part offert 600 ampoules de basse consommation et des lampadaires devant servir à équiper les églises, mosquées et autres édifices publics de la zone, en vue d’aider à une maîtrise de leur consommation d’énergie, a souligné M. Sarr.

Ces actions vont permettre “d’accompagner les populations les plus vulnérables dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’hydraulique et de l’environnement”, a-t-il relevé, estimant de ce point de vue, la coopération décentralisée est “un excellent levier parce que les mairies n’ont pas un budget énorme”.

“Nous allons continuer et multiplier cette dynamique’’ visant à soulager les populations, mais la mairie “n’a pas forcément les moyens”, a dit le conseiller municipal.
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Pont de Farafégny : l’achèvement des travaux prévu ’’d’ici fin 2018’’

Share this on WhatsApp Le ministre sénégalais des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)